Analyse acte i, scène i v. 35-96 misanthrope

Pages: 6 (1439 mots) Publié le: 23 mai 2013
"Le Misanthrope" :
Analyse de la scène 1
de l’acte 1, vers 35 à 96 :

Jean-Baptiste Paquelin, mieux connu sous le nom de Molière, est né le 15 janvier 1622 à Paris. Il est issu du milieu bourgeois et étudie chez les jésuites où il développera un goût certain pour le théâtre. En 1643, il abandonne ses études de droit pour devenir comédien. Il intègrera une troupe composée des membres de lafamille Béjart et prend le pseudonyme de "Molière" en 1644. À leur retour à Paris, après avoir fait une tournée dans la province française, la troupe jouera devant le roi Louis XIV.
Molière épouse Armande Béjart, une jeune femme de vingt ans, en 1662. La relation tumultueuse qu’il entretient avec sa femme l’inspirera pour beaucoup de ses pièces. Molière connait un grand succès. Malgré tout, deuxde ses pièces seront interdites : Tartuffe et Dom Juan. Le 14 août 1665, Louis XIV demande à la troupe de devenir "La Troupe du Roi". Entre 1666 et 1673, Molière travaillera avec acharnement malgré son infection pulmonaire. Il écrira plus de dix pièces dont : l’Avare, les Amants magnifiques, le Bourgeois gentilhomme et les Femmes savantes.
En 1673, au mois de février, pendant que la troupereprésentait le Malade imaginaire, Molière, qui jouait Argan, est pris d’une quinte de toux violente et meurt sur scène.

Résumé:
Dès le début du Misanthrope, le spectateur est plongé dans le sujet. En effet, la pièce commence par une dispute entre Alceste et Philinte. Une dispute qui parle de tromperie et qui dévie sur la critique de la société de l’époque.

Dans ce passage, nous trouvons troisaxes importants et qui se répètent tout au long de la pièce.

L’hypocrisie de la société de l’époque est un thème récurrent dans cette comédie de Molière. Celui-ci se moque de ce milieu, surtout composé de nobles, par l’intermédiaire des critiques d’Alceste. Les reproches d’Alceste se caractérisent par son vocabulaire. Le jeune homme n’emploie à aucun moment le mot "hypocrisie", il se contente dedonner des noms et des expressions synonymes, qui y font penser. Par exemple : en vers 43, "Et je ne hais rien tant que les contorsions", par l’usage du mot "contorsion" il veut montrer que les gens retournent facilement leur veste si cela peut les aider à atteindre leur but. "Ces affables donneurs d’embrassades frivoles" (v.45), l’antithèse donne une idée de critique, ainsi qu’au vers suivant(46) "Ces obligeants diseurs d’inutiles paroles". L’énumération de noms, vers 94, donne aussi cette idée : "Qu’injustice, intérêt, trahison, fourberie".
Le vers 48 ("Et traitent du même air l’honnête homme et le fat") est une critique directe envers la société puisque le "même air" veut dire ici "de la même façon". "Vous jure amitié, foi, zèle, estime, tendresse" (v. 50), dans ce vers,l’énumération veut faire comprendre que l’homme de ce temps fait tellement de promesses qu’il est presque impossible de toutes les tenir. "Non, non, il n’est point d’âme un peu bien située / Qui veuille d’une estime ainsi prostituée" (v. 53-54), une personne un tant soit peu noble ne veux être estimé de façon si déshonorante. Il fait, ici encore, une critique directe que nous distinguons par l’emploi de l’oxymore"estime ainsi prostituée". Dans les quatre vers suivants (55 à 58 : "Et la plus glorieuse a des régals peu chers / Dès qu’on voit qu’on nous mêle avec tout l’univers. / Sur quelque préférence une estime se fonde, / Et c’est n’estimer rien qu’estimer tout le monde."), Alceste insiste sur un fait en reprenant deux fois la même idée, ici que l’estime n’a aucune valeur si tout le monde estime tout lemonde.
Alceste se montre extrêmement critique, et même franc et misanthrope. Et c’est là le deuxième axe qui se découpe nettement dans cette pièce. Dans ce passage, Alceste, par sa franchise, révèle sa personnalité sans aucune gêne. Tout au long de ses discours, il ne cesse d’employer des pronoms personnels de la première personne du singulier, ce qui nous montre que c’est un adepte du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le Misanthrop Acte I scène 1
  • Misanthrope, acte i, scène 1
  • ACTE I SCENE 2 MISANTHROPE
  • Tartuffe acte i scène v
  • Molière, Le Misanthrope acte I scène 1
  • Molière, le misanthrope, acte i, scène 1
  • Moliere-le-misanthrope-acte-i-scene-1.
  • ubu roi acte V scene I

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !