Analyse antigone, anouilh

1601 mots 7 pages
ANOUILH, Antigone (1944)
Biographie de l’auteur
Jean ANOUILH est né à Bordeaux en 1910 et décède en 1987 après 45 ans de théâtre et avoir écrit plus de 50 pièces. C’est dans les coulisses des casinos, notamment celui d’Arcachon qu’il découvrit les grands auteurs classiques : Molière, Marivaux et Musset. Après avoir commencé des études de droit, il travaille dans la publicité, ce qui a été bénéfique pour sa carrière d’écrivain. A 18ans, il s’intéresse au théâtre. Grâce à la représentation de « Siegfried » de Giraudoux, il comprit qu’il était fait pour être un homme de théâtre. Il écrit Antigone en 1942.
Le mythe d’Oedipe
Dans la mythologie grecque, Œdipe est le fils de Laïos et de Jocaste qui règne sur Thèbes. L’oracle de Delphes prédit à Laïos qu’il va être tué par son fils et celui-ci épousera sa mère. Plutôt que de le faire tuer, il abandonne Oedipe dans la montagne. On le trouve et on le confie au roi de Corinthe, Polybos. Il l’élève comme son fils sans lui dire son origine. L’oracle de Delphes prédit à Oedipe qu’il sera le meurtrier de son père ignorant que Polybos n’est pas celui-ci. Il quitte Corinthe pour que la prédiction ne puisse pas se réaliser. Pendant son voyage, il rencontre Laïos et tue son vrai père. Lorsqu’il arrive à Thèbes, il ne peut entrer dans la ville : le Sphinx en empêche l’accès. Œdipe trouve la solution et le Sphinx se tue lui-même : Oedipe devient un héros, les habitants de la ville le proclament roi et lui donnent comme femme, la veuve de Laïos, Jocaste qui n’est que sa propre mère. Plusieurs années après, Oedipe et Jocaste ignorant leur lien de parenté, ont eu 4 enfants et vivent heureux. Un jour, une épidémie de peste s’abat sur Thèbes et l’oracle de Delphes annonce que celle-ci durera tant que l’assassin de Laïos ne sera pas puni. Œdipe fait alors rechercher les coupables mais il ne tarde pas à se rendre compte que c’est lui qui a tué Laïos, sans savoir que celui-ci était son père. Quand Jocaste apprend ça, elle se suicide de

en relation

  • Analyse antigone, anouilh
    331 mots | 2 pages
  • jean anouilh ANTIGONE & NOURRICE analyse
    534 mots | 3 pages
  • Analyse Antigone - Jean Anouilh
    670 mots | 3 pages
  • Analyse antigone et créon de jean anouilh
    713 mots | 3 pages
  • Antigone
    3103 mots | 13 pages
  • ANTIGONE
    9218 mots | 37 pages
  • Antigone de jean anouilh
    1343 mots | 6 pages
  • dossier histoire de l'art - antigone
    1128 mots | 5 pages
  • Jean Anouilh
    478 mots | 2 pages
  • J.anouilh: antigone
    888 mots | 4 pages