analyse BELATEC

378 mots 2 pages
ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL BELATEC

1/ CONSTATS

L’entreprise connaît de réelles difficultés de trésorerie avec des découverts supérieurs à 1000 K€ d’euros (dont 400 K€ provenant des EENE).

Son résultat est bénéficiaire.

Le FRNG est positif.

Le BFR est largement plus élevé que le FRNG avec pour conséquence une trésorerie négative.

2/ ANALYSE

Le FRNG est certes positif mais le ratio de couverture des emplois stables (1.20) est probablement trop faible par rapport aux exigences de cette entreprise.

Le ratio de couverture des capitaux investis est inférieur à 1 (0.93) et la trésorerie est donc négative en dépit d’un dégagement au niveau du BFRHE.

Dans cette entreprise industrielle l’entreprise semble connaître quelques difficultés :
A écouler ses stocks (notamment de produits finis),
A encaisser ses créances (très élevées en comparaison des dettes fournisseurs).

Le dernier ratio calculé (taux d’endettement : 0.15) montre que l’entreprise est peu endettée et qu’il y a certainement des solutions à rechercher dans ce domaine.

3/ AXES D’AMELIORATION

En l’absence de données sectorielles ou d’éléments de comparaison sur 2 ou plusieurs années, on peut surtout émettre des hypothèses classiques.

Il faut mener un travail de fond sur le BFRE avec des actions à mener pour :
Diminuer le montant des stocks :
Revoir la politique d’approvisionnement,
Revoir la politique de production (passer d’une gestion sur stock à une gestion sur commande),
Revoir la politique commerciale,
Réduire le montant des créances clients :
Mettre en œuvre toutes les actions visant à réduire le crédit client (procédures internes et actions externes) : escompte, affacturage, Loi DAILLY,
Obtenir les meilleurs délais de la part des fournisseurs.

S’il y a urgence, les solutions sont aussi à rechercher du côté du FRNG :
Augmenter le passif :
Augmenter les capitaux propres (augmentation du capital social, du résultat, des subventions, des réserves en ne

en relation

  • Analyse du compte de resultat
    4000 mots | 16 pages