Analyse comparative

807 mots 4 pages
Analyse Comparative :

« La Main» de Giacometti 1947 et de «Soffio 6» De Giuseppe Penone 1978

Après avoir créé des sculptures «plates» ("Femme", 1929) et «ouvertes» (Homme et Femme, 1929), Giacometti se rapproche des surréalistes et expose à partir de 1930 aux côtés de Joan Miro et Jean Arp. Il adhère officiellement au groupe surréaliste parisien en 1931. Il y créée diverses œuvres ainsi que des gravures ou des dessins servant d'illustration pour des livres de René Crevel , Tristian Tzara ou André Breton. Exclu du groupe surréaliste en 1935, «La Main» réalisé en 1947 fait néanmoins écho au surréalisme et est une production stimulée par les relations qu'il noue avec Pierre Matisse. Contrairement à la légende qui veut qu'Aimé Maeght ait permis à Giacometti de faire fondre ses œuvres en bronze, Giacometti peut faire fondre ce qu'il veut depuis 1947, grâce à Pierre Matisse. Nous intitulerons «La Main» dans ce devoir, œuvre n°1. Giuseppe Penone fait partie de L'Arte Povera (de l'italien: «art pauvre»).Mouvement artistique italien, qui, au départ de Turin et de Rome est apparu sur la scène internationale dans les années 1960.Arte Povera est une « attitude » prônée par des artistes italiens depuis 1967. Les artistes d'Arte Povera adoptent un comportement qui consiste à défier l'industrie culturelle et plus largement la société de consommation, selon une stratégie pensée sur le modèle de la guérilla.« Soffio 6 »réalisée en 1978 est la sixième de ces œuvres majeures. Nous l'intitulerons dans ce devoir œuvre n°2.

Deux Œuvres que tout oppose :

«La Main» de Giacometti réalisée en 1947 est en bronze et de 71cm contrairement à l'œuvre de Giuseppe «Soffio 6» qui elle fut réalisée en terre cuite en 1978 et qui est de 158cm×75cm×79cm. Penone construit avec de l'argile non cuit un moulage de son corps puis met de la terre. L'œuvre n°1 est figurative, l'œuvre n°2 elle est plus complexe et suggère de nombreuses choses. Nous retrouvons

en relation

  • Analyses comparatives
    2695 mots | 11 pages
  • Analyse comparative
    70130 mots | 281 pages
  • Analyse comparative
    299 mots | 2 pages
  • analyse comparative
    5453 mots | 22 pages
  • Analyse comparative
    1312 mots | 6 pages
  • Analyse comparative
    1342 mots | 6 pages
  • Méthode: analyses comparatives
    296 mots | 2 pages
  • analyse de systéme comparative
    1698 mots | 7 pages
  • Analyse comparative des quilibres
    341 mots | 2 pages
  • Analyse comparative de l'imge
    2790 mots | 12 pages