Analyse condor pablo neruda

525 mots 3 pages
Le Condor

Analyse poésie

Ce poème est forme de 3 sizains. Les vers sont libres car le poème étant une œuvre traduite, on ne peut garder les rimes. Ce poème fut publie en 1924 (avant la guerre civile), par Pablo Neruda, artiste Chilien, qui deviendra homme politique et engagé dans la guerre civile en Espagne.
Pablo Neruda est un naturaliste, il avait une étonnante collection de coquillages, et si l’on relit le recueil de ses oeuvres, on y trouve une cinquantaine de poèmes sur cinquante oiseaux différents, dont celui ci, Le condor.

Les champs lexicaux que j’ai choisi d’étudier sont :
-La nature
-L’amour
-l’enlèvement
-la liberté

La nature
La nature est un thème récurant dans les poèmes de Pablo Neruda.
Dans la première strophe, il dit « je » et se transpose en condor, oiseau de proie et charognard, il se métamorphose donc. les mots « vent », « plumes » et « griffes » appartiennent au champs lexical de la nature.
Cette première strophe nous parle de la nature, représentée par ce condor et par ce qui l’entoure.

L’amour
Dans ce poème, on remarque que l’un des thèmes dominant et l’amour. Ou la recherche de l’amour. Ici, le Condor, donc l’auteur, a savoir Pablo Neruda, est a la recherche de l’amour.
Le poème est tout d’abord, dans les deux premières strophes, rédigé a la première personne du singulier, « je ».
« je plane », « ma tour ».
A la troisième et dernière strophe, le poème est rédigé a la première personne du pluriel, « nous ».
Ce qui nous laisse donc penser que le poète a trouvé l’amour et partage désormais sa vie avec celui ci.
« élançons-nous », « reprenons » et « notre envol ».

L’enlèvement
Avant de trouver l’amour, le poète le cherche, le trouve, puis l’enlève, pour le posséder, le garder, ne plus être seul.
On peut d’ailleurs penser que ce besoin constant d’avoir une femme á ses cotés existe du fait qu’il ai perdu sa mère peu de temps après qu’il soit né.
« je fonds et je t’enlèves »
On peut aussi penser

en relation

  • Shakespear
    1852 mots | 8 pages
  • Guerre civile espagnole
    7659 mots | 31 pages
  • a mi me cuanta
    199630 mots | 799 pages
  • L'amour
    119158 mots | 477 pages