Analyse de britannicus

Pages: 5 (1137 mots) Publié le: 17 mars 2013
A N A LY S E

D E

L ’ Œ U V R E

ACTE V SCÈNES 7 ET 8
1281, 1676) ; ici, elle le répète une dernière fois à Burrhus (v. 1700) et ce dernier prévoit lui aussi sa fin prochaine (v. 1713-1714).

conforme à celle que l’histoire a retenue. De nombreux termes signalent une analyse psychologique de Néron (« hais », v. 1677 ; « tranquille », v. 1680 ; « remords », v. 1683 ; « calmer », v. 1684; « s’irritant soi-même », v. 1685) et les conséquences politiques de son penchant tyrannique (« barbaries », v. 1684 ; « crimes », v. 1687 ; « ta perte à tant d’autres victimes », v. 1688). Outre la répétition du mot « sang », l’hypotypose des vers 1683-1690 développe la thématique de la violence à l’aide de plusieurs champs lexicaux aux connotations inquiétantes : le champ lexical de la cruauté(« barbaries », v. 1684 ; « cruels », v. 1692), le champ lexical de la mort (« mort », v. 1679 ; « mourant », v. 1680 ; « crimes », v. 1687 ; ») et celui de la fatalité (« qu’enfin le ciel », v. 1687 ; « Tu te verras forcé », v. 1690). Cette fatalité apparaît dans l’engrenage tragique dont Néron est l’initiateur et la dernière victime : fratricide (« le sang de ton frère », v. 1675) ; matricide («tes coups viendront jusqu’à ta mère », v. 1676) ; homicides (« d’autres victimes », v. 1688) ; suicide (« Tu te verras forcé de répandre le tien », v. 1690). Enfin, la tournure hyperbolique du vers 1692 et la répétition du caractérisant « cruels » scellent l’histoire de Néron. La puissance des imprécations d’Agrippine consacre l’avènement du tyran Néron. Mais au-delà du portrait négatif d’unhéros tragique, c’est surtout un usage inquiétant du pouvoir que Racine signale en rappelant la place déterminante des passions humaines, y compris dans l’exercice du pouvoir politique.

OBSERVATION
• Une réconciliation pathétique : les deux personnages ont échoué à plusieurs reprises dans leur tentative pour contrecarrer la « naissance du monstre » (acte I, scène 2 ; acte III, scène 3 ; acte IV,scène 1) : Agrippine, par son arrogance et sa soif de pouvoir absolu, et Burrhus, par calcul et amourpropre, n’ont pu s’entendre. Ce sont deux personnages condamnés qui font le bilan tragique de leur échec. La reconnaissance tardive de leurs responsabilités respectives alors que le dénouement tragique a eu lieu, outre la dimension pathétique qu’elle produit, permet à Racine de respecter le principequ’il a énoncé dans sa première Préface et selon lequel « la tragédie étant l’imitation d’une action complète, où plusieurs personnes concourent, cette action n’est point finie que l’on ne sache en quelle situation elle laisse ces mêmes personnes ». Ce même principe justifie le récit d’Albine dans la scène suivante (v. 1721-1763). • Le bref portrait psychologique de Néron brossé par Burrhus estdominé par deux caractéristiques : la motivation possible qui a conduit au meurtre de Britannicus (« Sa jalousie a pu l’armer contre frère », v. 1708) ; et la certitude déjà évoquée par Burrhus dans son monologue (acte III, scène 2) que Néron est un « monstre » (« Néron l’a vu mourir sans changer de couleur », v. 1710) et qu’il est maintenant « un tyran dans le crime endurci » (v. 1712). Commesouvent, ce portrait renseigne aussi sur celui qui le brosse : en ne présentant pas le meurtre de Britannicus comme l’élément le plus tragique (« Son crime seul n’est pas ce qui me désespère », v. 1707), Burrhus masque la réalité, c’est-à-dire le motif réel de ce crime : la volonté de Néron de s’émanciper de la

ACTE V SCÈNES 7 ET 8
REPÈRES
• Des fins prochaines : à plusieurs reprises, Agrippine aévoqué la prédiction selon laquelle Néron la tuerait (v. 893,

80

81

A N A LY S E

D E

L ’ Œ U V R E

S T R U C T U R E

D E

L A

P I È C E

tutelle d’Agrippine ; par ailleurs, ce n’est pas tant le meurtre de Britannicus qu’il déplore que l’évolution de Néron : cette attitude laisse transparaître son machiavélisme et la banalisation de l’assassinat comme éventuel moyen...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse Britannicus
  • Analyse acteii scène 2 de britannicus
  • Britannicus acte ii scene 6 analyse
  • Analyses des vers sur britannicus acte 1 à 3
  • Britannicus
  • Britannicus
  • Britannicus
  • Britannicus

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !