Analyse de kafka

309 mots 2 pages
Analyse de Kafka

Franz Kafka est un écrivain du début du vingtième siècle, découvert seulement dans les années 1950, après la guerre. Car il était juif et a donc subi la censure menée par les nazis. C’est un auteur unique, il n’est classable dans aucun style ou mouvement littéraire.
Kafka est un auteur catastrophiste existentiel, il considère chaque être humain comme le maître de ses actes et de son destin. Il remet en question la place de l’individu face à la collectivité : le communisme, le système politique des pays de l’Europe de l’Est. Ainsi, il exprime la difficulté de l’individu à se trouver une place dans la société. En effet, lui-même était un être solitaire et marginal. A partir de son expérience, il en a tiré les thèmes majeurs de son œuvre. Et les personnages de ses livres ont des points communs avec lui. Dans « Le Procès » le personnage principal s’appelle Joseph K.
Les récits de Kafka sont sombres, tragiques. Les personnages sont oppressés et traqués. Ainsi, l’adjectif « kafkaïen » désigne une situation absurde, oppressante et cauchemardesque. De plus, Kafka considère l’écriture comme une folie.
Son œuvre est pleine d’ambigüité, entre le réalisme et l’imaginaire, la métamorphose de Gregor Samsa est impossible. Pourtant, la situation est décrite de manière réaliste. Il y a aussi l’ambiguïté entre l’ironie et le pessimisme.
Le style de Kafka est angoissant. Ainsi dans « La Métamorphose », les personnages ne se demandent jamais pourquoi Gregor Samsa est devenu un insecte. Ils ne se posent jamais les bonnes questions rendant le livre angoissant pour le lecteur. Autre exemple, dans « Le Procès », le personnage principal est accusé mais personne ne connait les motifs de cette accusation.

Grille d’évaluation :

Amorce du sujet : /5
Caractéristique de son œuvre : /10
Sources : /5
Utilisation de la lecture personnelle de « La Métamorphose » : /3
Structure et cohérence : /2
Syntaxe et formulation : /5

en relation

  • Roman
    1148 mots | 5 pages
  • Kafka et le postmoderne
    2479 mots | 10 pages
  • Fiche lecture metamorphose de kafka
    1648 mots | 7 pages
  • Lettre au père
    886 mots | 4 pages
  • Fiche de lecture : L'art du roman de Milan Kundera
    1784 mots | 8 pages
  • Commentaire composé sur "le procès" kafka
    4460 mots | 18 pages
  • Essai
    714 mots | 3 pages
  • Kafka
    3947 mots | 16 pages
  • Littérature mineure
    14086 mots | 57 pages
  • La métamorphose, kafka, commentaire
    1613 mots | 7 pages