analyse de pratique professionnel

Pages: 9 (2001 mots) Publié le: 26 juin 2014
J’ai donc décidé pour cette APP d’analyser une situation qui m’a particulièrement interpellée et également choquée jusqu’ici durant mon stage. Cette situation s’est déroulée Mercredi 20 Mars en début d’après-midi dans le service de chirurgie ambulatoire.
Nous accueillons donc un patient vers midi dans notre bureau infirmier lorsqu’il se présente pour effectuer l’entretien d’accueil avec lui.Nous appellerons donc notre patient Mr K. pour ne pas dévoiler son identité.
Le patient se présente donc en chirurgie ambulatoire pour une exérèse de kyste au niveau du poignet, il s’est présenté à la consultation de chirurgie pour discuter de l’opération avec le chirurgien, donner son consentement et définir d’une date avec lui. Il a aussi rencontré l’anesthésiste, à qui il a également donné sonconsentement pour l’anesthésie et pour venir se faire opérer dans un service de chirurgie ambulatoire. Le patient ne suit pas de traitement particulier et n’a pas de gros antécédents hormis la mention « psychisme particulier » sur le dossier d’anesthésie.
Nous installons donc le patient sur une chaise et nous commençons notre « interrogatoire » pour faire notre fiche de liaison pour le blocopératoire. Nous demandons donc à Mr K. s’il est bien à jeun depuis la veille, c’est-à-dire s’il n’a pas mangé, bu ni fumé depuis 00h00 et qu’il a bien pris sa douche préopératoire. Nous faisons également remplir au patient les papiers d’inventaire et pour la désignation d’une personne de confiance. Pour finir, nous vérifions aussi que la sortie du patient est organisée et que son repas est biencommandé. Nous lui prenons ensuite sa tension artérielle et son pouls pour calculer son score de Chung qui servira d’outils en chirurgie ambulatoire pour la sortie du patient. Le score de Chung prend en compte les paramètres vitaux, l’absence de saignement, l’absence de douleur et la déambulation et s’il est supérieur à 9, le patient pourra sortir sans que le médecin anesthésiste n’ai eu besoin de lerevoir. Jusque-là, notre entretien se déroulait bien malgré une légère froideur dans les réponses de Mr K., mais quand nous voulons le diriger vers sa chambre, le patient commence à critiquer l’accueil qu’il a eu dans le hall de l’hôpital et les renseignements qui lui ont été donnés là-bas. Ensuite, il se met à critiquer l’ordonnance que le chirurgien lui a fournie pour la douche préopératoire ainsique le nombre de papiers administratifs à remplir à son arrivée. Nous lui expliquons que nous ne pouvons pas y faire grand-chose et le patient répond à ce moment avec une critique sur le diagnostic qui lui a été donné lors de sa consultation avec le chirurgien. Voyant le type de patient à qui nous avons à faire, l’équipe du service et moi-même restons calme et nous essayons de discuter avec lui etde l’apaiser avant son passage au bloc. Le patient part donc dans la demi-heure suivante au bloc opératoire avec l’équipe du brancardage.
Environ 2h après son départ, Mr K. rentre de la salle de réveil toujours avec le service du brancardage qui le dépose dans sa chambre. Une aide-soignante et moi-même effectuons une partie de la rentrée du bloc de ce patient, nous lui prenons sa tensionartérielle et son pouls et lui demandons s’il a mal et s’il pourrait chiffrer sa douleur sur une échelle entre 0 et 10. Le patient reste muet un instant puis nous rétorque « vous n’avez pas plus débile comme question ». Nous décidons donc de laisser Mr K. tranquille un instant en lui expliquant qu’il ne devait pas se lever et qu’on devait attendre pour lui donner à manger et à boire en vue de l’heure àlaquelle il avait été extubé.
Quelques minutes plus tard, une des infirmières part apporter une tasse de café au patient situé dans la chambre juste en face de Mr K., Mr K. aperçoit alors cette scène de son lit et c’est à ce moment-là qu’il sortit de ses gonds. Il nous reproche alors d’être raciste envers lui et de ne servir de collation qu’au personne « blanche » de peau et non pas à lui qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse de pratique professionnel
  • Analyse pratique professionnelle
  • analyse de pratique professionnelle
  • Analyse de pratique professionnelle
  • Analyse de pratique professionnelle
  • analyse de pratique professionnelle
  • Analyse de pratique professionnel
  • Analyse des pratiques professionnelles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !