Analyse de scénario : la nuit du chasseur

2769 mots 12 pages
La Nuit du chasseur
(Charles Laughton, 1955)

Introduction
Mêlant film noir et notions fantastiques, La Nuit du chasseur, de Charles Laughton, nous présente l’histoire de deux enfants persécutés par un prêcheur diabolique. A travers une opposition entre deux entités clairement distinguées – le bien, représenté par les figures enfantines, et le mal, dont le prêcheur est l’incarnation -, le film choisit pour thème l’évocation d’une enfance innocente face au monde cruel des adultes. La féerie qui se dégage de certains plans de même que certaines sonorités fantasmagoriques nous rapprochent d’un monde fabuleux et irréel dont la magie est mise à mal par les aspects négatifs d’un entourage difficile.
Dans cet univers dichotomique, nul doute que la figure du pasteur est incontournable. Incarnant le mal dans toute sa splendeur, il n’en garde pas moins un aspect double symbolisé d’une part par ses doigts tatoués – « love » sur la main droit et « hate » sur la main gauche – et d’autre part par son apparence peu en rapport avec sa nature véritable (un prêcheur tueur de veuves). Et comme nous le verrons, sa fonction s’accorde parfaitement avec cet aspect irrémédiablement effrayant : ses actions et les objectifs qu’il entretient en font un être foncièrement mauvais.
Dans un premier temps, je chercherai à montrer comment est présenté le personnage et quelles sont ses caractéristiques principales. Ensuite, je m’attarderai sur son évolution et sur la place qu’il occupe dans la structure, avant de terminer par le choix et l’explication d’une scène importante pour ce personnage.

Présentation du personnage
Dans le récit de La Nuit du chasseur, le personnage du pasteur Powell est présenté immédiatement après la séquence introductive du film. Le générique nous plonge, juste après une séquence musicale relativement agressive et sombre, dans une ambiance de berceuse enfantine à laquelle la voix de Rachel Cooper se superpose pour raconter une histoire sur fond de ciel

en relation

  • Histoire du son analyse sur the night of the hunter (la nuit du chasseur ) de charles laughton
    6029 mots | 25 pages
  • L'enfant sauvage, françois truffaut
    884 mots | 4 pages
  • Dracula, plus de précision...
    1347 mots | 6 pages
  • leçon du cinéma
    6775 mots | 28 pages
  • Resumer un dieu un animal de jerome ferrari + impression
    1350 mots | 6 pages
  • Le mepris
    2994 mots | 12 pages
  • LES 20HALLUCINATIONS 20NPNFGC
    2993 mots | 12 pages
  • L'aube des mots
    3153 mots | 13 pages
  • Analyse Film Codes
    14145 mots | 57 pages
  • Sa majeste des mouches
    2482 mots | 10 pages