Analyse de texte

1715 mots 7 pages
Peut-on parler de surinformation avec cet article ?
Parents de la petite fille ont sollicité les médias à travers une campagne médiatique démesurée par rapport aux circonstances afin de rendre l’affaire public au maximum dans le but de mettre la pression sur les autorités gérant l’affaire. Création d’un site web générant des dons, prise de photos en grand nombres afin de marquer les esprits des britanniques mais aussi ceux du monde entier
Une sorte de passion se crée auprès des internautes chacun voulant participer à l’enquête, l’engouement autour médiatique autour de cette affaire est encore plus important.
Engagement d’un porte-parole pour maintenir en éveil les médias

Ce journal communique sur sa propre image car en dénonçant la surinformation engendrée par les autres médias, il montre leur objectivité par rapport à cette affaire et essaye de se placer au-dessus des autres afin de se démarquer. Pour cela, sans citer aucun médias il va dénoncer la perversion des autres médias face à l’affaire Velib et l’affaire Maddie, tous sollicité par les partis concernés (La famille de Maddie et la mairie de Paris et JDecaux)

huzevuybfzeu uzecu bzyuvcubzuy vc buyzevbucbyjbc uzebcbsqubcyuzvb zucbugcbubq cuzu bzuv uicuzcnb uaicuczkicuz mation avec cet article ?
Parents de la petite fille ont sollicité les médias à travers une campagne médiatique démesurée par rapport aux circonstances afin de rendre l’affaire public au maximum dans le but de mettre la pression sur les autorités gérant l’affaire. Création d’un site web générant des dons, prise de photos en grand nombres afin de marquer les esprits des britanniques mais aussi ceux du monde entier
Une sorte de passion se crée auprès des internautes chacun voulant participer à l’enquête, l’engouement autour médiatique autour de cette affaire est encore plus important.
Engagement d’un porte-parole pour maintenir en éveil les médias

Ce journal communique sur sa propre image car en dénonçant la surinformation

en relation

  • analyser un texte
    299 mots | 2 pages
  • Analyse de texte !
    2319 mots | 10 pages
  • Analyse De Texte
    290 mots | 2 pages
  • Analyse de texte
    924 mots | 4 pages
  • Analyse de texte
    440 mots | 2 pages
  • Analyse de texte
    481 mots | 2 pages
  • analyse texte
    1317 mots | 6 pages
  • Analyse de texte
    1134 mots | 5 pages
  • ANALYSE D UN TEXTE
    1990 mots | 8 pages
  • Analyse par texte
    385 mots | 2 pages