Analyse de Vivement dimanche

1637 mots 7 pages
FICHE D’ANALYSE FILMIQUE

Titre : Vivement dimanche !
Réalisateur : François Truffaut
Année : 1983 Nationalité : Française
Genre : Comédie Policière

Synopsis :

Barbara (Fanny Ardant), secrétaire dans l’agence immobilière de Julien Vercel (Jean-Louis Trintignant).
Vercel est accusé de deux meurtres, celui de sa femme, Marie-Christine et celui de l’amant de sa femme puis plus tard de celui de Paula Delbeque et de Louison.
Il est donc recherché par la police, il se cache dans son agence pendant que Barbara, secrètement amoureuse de lui, mène son enquête. Ils la finissent ensemble en faisant arrêter Julien car c’est la seule façon d’être sûr que la personne qu’ils suspectent est réelement le meurtier. Le véritable meurtrier est Maître Clément l’avocat de Julien qui a été l’amant de Marie-Christine et été toujours amoureux d’elle et ne supportait pas la voir avec d’autres hommes il se suicide lorsqu’il comprend qu’il s ‘est fait piéger ! Le film se clôt sur le mariage de Barbara (enceinte) et de Julien par le prêtre Massoulier.

Biofilmographie du réalisateur :

François Truffaut est né le 6 février 1932 sa mère qui n’a que 20 ans et pas marié, le place en nourrice. Il est reconnu en novembre 1933 par Roland Truffaut quelques semaines avant qu’il épouse sa mère. En 1948 lui et son ami Robert Lachenay fondent un ciné-club. En 1949 André Bazin lui trouve un emploi au sein de l’association travail et culture.
En 1953 il publie son premier article dans Les Cahiers du Cinéma.
En 1954 il réalise son premier court métrage : Une Visite.
En 1955 il est embauché comme assistant de Roberto Rosselini.
En 1962 il réalise Antoine et Colette : premier sketch de L’Amour à 20 ans et suite des 400 coups (1958). En aout il interviewe Hitchcock ce qui donnera le célèbre livre Hitchcock Truffaut, les entretiens.
En 1968 Truffaut prend la tête de la résistance et organise des manifestations de soutient pour Henri Langlois.
En 1977 il joue dans La rencontre

en relation

  • com poltique
    1514 mots | 7 pages
  • Une image peut elle en cachr une autre?
    1569 mots | 7 pages
  • Eraldy
    1963 mots | 8 pages
  • Dom juan
    2372 mots | 10 pages
  • antigone
    1896 mots | 8 pages
  • Dom juan
    2760 mots | 12 pages
  • Dom juan
    2630 mots | 11 pages
  • Don juan tirade sganarelle acte i scène 1
    2617 mots | 11 pages
  • Dom juan
    2928 mots | 12 pages
  • Qui a peur de l’infotainment ?
    855 mots | 4 pages