Analyse de l´oeuvre "du coté de chez swann" de marcel proust

4077 mots 17 pages
Marcel PROUST

(Auteuil, 10 juillet 1871 - Paris, 18 novembre 1922)

Marcel Proust naquit à Paris dans une famille de bonne bourgeoisie. Son père était médecin, sa mère était issue d'une famille juive, riche et cultivée. Dès l'enfance, Proust souffrit de crises d'asthme chronique.

Ses talents littéraires se manifestèrent dès le lycée. Proust fit paraître en 1896 son premier livre Les Plaisirs et les Jours , un recueil de nouvelles, d'essais et de poèmes.

Durant l'été 1909, l'essai "Contre Sainte-Beuve" est devenu un roman, que Proust ne cessa d'écrire qu'à sa mort. En mai 1913, il adopta pour titre général: À la recherche du temps perdu.

La première partie du roman, Du côté de chez Swann, fut publiée en novembre 1913. La guerre reporta à juin 1919 la parution d'À l'ombre des jeunes filles en fleurs, qui obtint le prix Goncourt en décembre suivant. Durant les trois dernières années de sa vie, Proust ne cessa pas de travailler à son roman. Il vit encore paraître trois volumes: Le côté de Guermantes I (octobre 1920), Le côté de Guermantes II - Sodome et Gomorrhe I (mai 1921), Sodome et Gomorrhe II (avril 1922).

Le 18 novembre 1922, Proust mourut d'une pneumonie. La suite de son oeuvre, que Proust avait achevée mais qu'il n'avait pu complètement réviser, fut publiée par son frère, Robert Proust, aidé par Jacques Rivière puis Jean Paulhan, directeurs de la Nouvelle Revue Française. En 1923 parut La Prisonnière ; en 1925, Albertine disparue ; en 1927, Le Temps retrouvé.

Du côté de chez Swann

La première partie de Du côté de chez Swann est intitulée « Combray ».
Dans cette partie, un narrateur-personnage évoque son enfance à Combray.

« Longtemps je me suis couché de bonne heure. »

Dans les premières pages, un narrateur adulte relate ses insomnies et les associations d’idées et de pensées qui occupent son esprit au moment où il cherche le sommeil.

en relation

  • Proust
    2006 mots | 9 pages
  • Bac français séquence 3
    3893 mots | 16 pages
  • la genèse de l'art dans la recherche de proust
    38627 mots | 155 pages
  • Marcel proust
    1963 mots | 8 pages
  • Francais
    2135 mots | 9 pages
  • Proust
    1437 mots | 6 pages
  • Analyse à la recherche du temps perdu
    5550 mots | 23 pages
  • Marcel proust
    2297 mots | 10 pages
  • Proust à l'étranger
    2387 mots | 10 pages
  • LA G OGRAPHIE DE MARCEL PROUST
    1837 mots | 8 pages