Analyse du film "l'homme d'aran" de robert flaherty

5757 mots 24 pages
1. Quels sont les objectifs du film? Afin de déterminer les objectifs du film nom du film de Flaherty, notre développement se basera (fondera) sur les traits particuliers que nous avons pu isoler. Nous élaborerons donc notre réflexion à partir de l'impact social, simultanément individuel et collectif de l'œuvre. Nous confronterons ensuite ces idées (concepts ?) aux fondements stylistiques de ce documentaire, nous attardant alors sur une dimension plus technique et formelle de l’œuvre. La première partie de ce travail s'attachera tout d'abord à mettre en exergue l'admiration que vouait le réalisateur au peuple d'Aran et à l'impact que cette inclination (tendance ? vision ?) a pu avoir sur son film. Plusieurs exemples représentatifs illustreront ensuite la tradition romantique (poétique) de Robert Flaherty ainsi que son attachement aux valeurs occidentales traditionnelles. Nous isolerons dès lors l'un des thèmes majeurs de Man of Aran : la toute puissance de la nature face aux pauvres moyens de l'homme. Un thème récurrent qui dominera (j’ai effacé le d’ailleurs) une grande partie des travaux du célèbre réalisateur américain. Nous nous pencherons finalement sur certains choix narratifs guidés par la quête individuelle de Flaherty pour la vérité ancienne ainsi que par sa passion pour "les contes du folklore mondial, dernier rempart contre les folies de l'homme civilisé"1 1.1. L'admiration Après sa première tentative de tournage sur les esquimaux (près de 25000 mètres de pellicule qui ont disparu en fumée), Flaherty déclarait "Ma seule raison de faire ce film, c'était ma grande admiration pour ce peuple"2. Et il semble que ce soit une idée que l'on retrouve comme trame de fond dans plusieurs de ses œuvres. Dans Nanook of the North, Flaherty rend hommage aux difficiles conditions de vie d'un peuple en voie de disparition. Il veut mettre en évidence le courage quotidien de cette communauté qu'il a appris à connaître et à admirer. Par son film, il désirait conserver la

en relation

  • Analyse du film "l'homme d'aran" de robert flaherty
    1131 mots | 5 pages
  • Communication
    1886 mots | 8 pages
  • Robert flaherty: nanook of the north
    1309 mots | 6 pages