Analyse du lied erlkonig

Pages: 3 (681 mots) Publié le: 8 octobre 2012
Analyse

I) Le contexte


La mythologie germanique regorge de toutes sortes d’êtres fantastiques, de fées et d’elfes qui ont tous leurs pouvoirs et bénédictions, malédictions et vertus.Parmis eux se trouvent les Elfes Noirs et les Elfes Blancs. Les premiers sont des bêtes sataniques, féroces, redoutées des croyants… Les seconds, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ne sontpas l’inverse de leurs congénères, car malgré leurs dehors apaisants, ils essayent par la ruse, puis par la force de s’emparer des âmes des humains faibles pour pouvoir en jouir ; c’est le cas du Roides Aulnes, le « Erlkönig ». Il essayera donc d’enjôler l’enfant, pour peut-être gagner sa jeune âme…


II) Le texte


Quand monte la voix du récitant ou du chanteur, le décor s’installedès le premier quatrain, qui correspondrait, si l’on comparait cette œuvre à un récit, à la situation initiale. En effet, les expressions « so spät » ( si tard ) et « durch Nacht und Wind » ( par nuitet par vent ) installent d’emblée l’ambiance sombre et mystérieuse du poème.
La trame, par la suite, se déroule de façon relativement symétrique : l’enfant « voit » le Roi des Aulnes qui lui prometmonts et merveilles, il en fait part à son père qui le rassure, l’apaise en donnant une explication logique, donc rassurante à son fils qui, on l’a compris, est souffrant.
Le Roi des Aulnes s’yprend de différentes manières, quand il enjôle l’enfant. Tout d’abord, il essaye de le faire rêver par différents moyens ( les jeux, les fleurs, l’amour maternel, l’or, etc. ) « schöne Spiele […] bunteBlumen […] meine Mutter […] gülden Gewand » et, par extension le confort, la richesse ; plaisirs desquels il ne jouit pas sur cette cahotante chevauchée par temps venteux… Ensuite,ce manipulateurs’adresse à lui en le disant malin « feiner Knabe » ( gamin avisé ) ; il lui promet les soins et les danses de ses filles, ce qui ne cache pas une arrière idée érotique. Enfin, il s’adonne à une dernière...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !