Analyse du poème "le crapaud" de corbière

Pages: 5 (1232 mots) Publié le: 12 octobre 2010
Tristan Corbière - Le crapaud
LE CRAPAUD

Un chant dans une nuit sans air...
La lune plaque en métal clair
Les découpures du vert sombre.

... Un chant ; comme un écho, tout vif,
Enterré, là, sous le massif...
- Ça se tait : Viens, c’est là, dans l’ombre...

- Un crapaud ! - Pourquoi cette peur,
Près de moi, ton soldat fidèle !
Vois-le, poète tondu, sans aile,
Rossignol de laboue... - Horreur ! -

... Il chante. - Horreur !! - Horreur pourquoi ?
Vois-tu pas son oeil de lumière...
Non : il s’en va, froid, sous sa pierre.
.....................................................................
Bonsoir - ce crapaud-là c’est moi.

Peu gâté par la nature, rachitique, laid et tuberculeux, Corbière publie son recueil Les Amours jaunes à compte d'auteur. Le titre est déjà trèsrévélateur : l'expression lyrique des sentiments (amours) sera constamment associé au rire (jaune), aux ricanements et aux sarcasmes.

I/ Une forme surprenante et une syntaxe chaotique

Sonnet à l'envers, mais qui semble respecter en partie certaines règles.

Rimes des quatrains embrassées,
avec alternance des rimes féminines et masc mais pas entre les quatrains
avec 4 rimes au lieu des 2traditionnelles.
EL(e) - OA - IER
2 tercets avec rime suivie ER + 2 rimes embrassées OMBR(e) - IF

Une typographie particulière met en valeur le dernier vers par une ligne de pointillé, ce dernier vers traditionnel est une chute, savamment orchestré, préparé dans le sonnet traditionnel.

Sonnet en octosyllabes au lieu du décasyllabe ou de l'alexandrin habituel, avec un vers qui poseproblème « Vois-le, poète tondu, sans aile, »o qui fait neuf pieds sans la synérèse très malsonnante de poè-te. Vers bancal de toute façon, comme l'animal et celui qu'il représente.

La syntaxe est elle aussi déroutante :
- par des phrases brèves, nominales, juxtaposées - par des phrases coupées par les points de suspension soit à la fin, soit bizarrement au début, qui ne délivrent qu'une partie dumessage.
- par des coupes nombreuses pour un octosyllabe qui empêchent tout développement du vers, qui se retrouve brisé.
- par de nombreuses exclamations au moment où l'on reconnaît le crapaud, avec même un double point.

Conclusion partielle

Ces écarts volontaires donnent déjà l'impression d'un poème qui s'affranchit d'une forme imposée et classique. Ou peut-être qui se . . . rit delui-même.
Le poème serait lui-même crapaud si l'on considère le sens dérivé et technique du mot signifiant un défaut dans une pierre précieuse. Point de grands mouvements lyriques non plus.

II/ Les éléments du décor

Une atmosphère suggérée plus que décrite (impressions auditives, visuelles), symbolique

1. Impression auditive qui semble croître par l'anaphore de chant en début de tercet.Impression quelque peu angoissante, car le chant se détache du silence de la nuit, inquiétant aussi en raison de l'obscurité, de la lourdeur étouffante suggérée par «sans air».
Le chant se prolonge par l'emploi des points de suspension et de la liquide R à la rime.
Jeu possible d'ailleurs avec chant sans air, c'est-à-dire sans musique. Malgré la répétition du mot, le verbe Il chante en début dusecond quatrain, ce chant peut sembler déjà déprécié, (cf le coassement du crapaud => sens symbolique)

2. Les éléments sont simplement juxtaposés, même dissociés par les phrases nominales avec une ambiguïté au sujet du terme plaque soit nom apposé à la lune, soit verbe qui aurait pour COD le vers suivant. L'éclairage de cette lune paraît froid, sans aucune douceur ; bien au contraire les termescomme "plaque, métal, découpures" révèlent un aspect métallique, froid et tranchant.
Un éclairage aussi contrasté, avec des ombres puissantes (antithèse clair-sombre)

3. Ces quelques éléments ont une connotation triste, angoissante même, symbolisent la mort
- le massif peu visible dans l'obscurité devient un poids écrasant, par son second sens, par le participe enterré et la préposition...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire du poème "le crapaud" de corbière
  • Analyse crapaud de corbiere
  • Le crapaud
  • Corbière, le crapaud.
  • Commentaire littéraire "le crapaud" de corbiere
  • Tristan corbiere- le crapaud
  • Explication de texte
  • Le crapaud, tristan corbière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !