Analyse du texte poeme de catulle

Pages: 12 (2840 mots) Publié le: 6 juin 2012
Catulle, Poèmes, LI

Nominatif – Vocatif – Accusatif – Génitif – Datif - Ablatif

Ad Lesbiam
Ille mi par esse deo uidetur,
Ille, si fas est, superare divos,
Qui sedens adversus identem te
Spectat et audit
dulce ridentem, [misero (id)quod omnis

eripit sensus mihi] ; nam simul te,

Lesbia, aspexi, nihil est super mi

vocis in ore,
lingua sed torpet, tenuis sub artus

flammademanat, sonitu suopte

tintinant aures, gemina teguntur

lumina nocte.
Otium, Catulle, tibi molestum est ;
otio exultas nimiumque gestis.
Otium et reges prius et beatas

perdidit urbes.

Catulle, Poèmes, CIX
Ad Lesbiam
IVCVNDVM, mea uita, mihi proponis amorem
hunc nostrum inter nos perpetuumque fore.
di magni, facite ut uere promittere possit,
atque id sincere dicat et ex animo,
(5)ut liceat nobis tota perducere uita
aeternum hoc sanctae foedus amicitiae.

TRADUCTION:

A Lesbie,
Celui-ci me paraît, à moi, être l'égal d'un dieu,
Celui-ci, s'il est permis, me paraît surpasser les dieux,
Celui qui, assis tourné vers toi,
Te regarde et t'écoute à diverses reprises.

Toi, riant agréablement, ce qui déchire en moi, misérable, tous les sens; en effet,
en même tempsque je porte mon regard vers toi, Lesbie, j'en reste sans voix.

Mais ma langue est engourdie,
Une flamme subtile se répand dans mes membres,
Mes oreilles tintent par leur propre son,
Et mes deux yeux sont couverts par la nuit.

Catulle, le repos (=l'oisiveté) t'est pénible;
à cause de l'oisiveté, tu exultes et tu te démènes trop sous l'empire de la joie
L'oisiveté a auparavant anéantiet les rois
et les villes riches.

Catulle, poème CIX:
A Lesbie
Ô ma vie, tu proposes à moi que notre amour, celui-ci plaisant, soit éternellement entre nous.
Grands dieux, faites qu'elle puisse promettre vraiment,
Et qu'elle le dise sans altération et avec l'esprit (son âme et son coeur),
pour qu'il nous soit permis de poursuivre toute notre vie,
et ce traité éternel d'allianceconsacrée.

COMMENTAIRES 

* Quel est le contexte du texte par rapport à son auteur? Quel est le titre de l’œuvre de laquelle le texte est issu? Et que faut-il savoir de l'auteur quant à son texte?

Contexte de son poème «Amour Passion», Poèmes, LI
De -62 à -58, Catulle vit une liaison éprouvante avec Lesbie (Lesbia), épouse du consul Quintus Metellus Celer, mort en -59. De son vrai nom«Clodia», elle symbolise toute une génération d'amoureuses prises entre deux mondes. Catulle avait 21ans lors de sa relation avec elle, et elle devait en avoir 30. Le poète exprime dans plusieurs de ses pièces son déchirement devant l'envie de quitter cette muse aux mœurs très volages - soupçonnée par ailleurs d'avoir empoisonné son époux en -59, de nourrir des relations avec plus de 300 amants etd'entretenir une relation incestueuse avec son frère - et la passion dévorante qu'il éprouve jalousement.

Oeuvre comportant le texte
Dans son œuvre complète, Poèmes, Catulle écrit toutes sortes de poèmes : des épithalames (poèmes lyriques écrits à l'occasion d'un mariage pour louer un nouveau couple), des poèmes mythologiques, des élégies (poèmes lyriques exprimant la tristesse), et même desépigrammes avec des pièces érotiques et vulgaires, d'une composition artificiellement complexe et d'un style précieusement travaillé.
Catulle étale sa passion au grand jour, le plus souvent inassouvie et malheureuse : il ne manque ni de courage, ni du sens de la provocation. C'est en ce sens qu'on peut le considérer comme un précurseur du genre élégiaque (qui traîte de la tristesse). Aucunécrivain, avant lui, ne s'était pris pour sujet de son œuvre, surtout pas pour parler de sa passion amoureuse. Les sentiments qu'un homme pouvait nourrir à l'égard d'une femme avaient, chez les Romains, quelque chose de ridicule, de dégradant, voire d'humiliant. La relation homme-femme était le plus souvent conçue dans une perspective de procréation. La passion amoureuse était presque, pour ainsi...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire poème 5 catulle
  • Catulle poeme final
  • Catulle poème 76
  • Texte et poeme
  • analyse de poeme
  • Analyse poème
  • Analyse de poème
  • Analyse poeme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !