Analyse filmique "certains l'aiment chaud"

529 mots 3 pages
1/Le burlesque de la situation (Jerry et sa couchette envahie) fonctionne comme un baisser de rideau sur le macabre du début. La rupture est clairement marquée par le changement géographique, les palmiers du chapitre 14 contrastant avec les extérieurs enneigés de Chicago au chapitre 5. Les dégradés de gris du film noir sont remplacés par les tenues claires, le sable et les intérieurs blancs de l’hôtel. Les bathing beauties courent vers la mer comme les danseuses d'une comédie musicale de Busby Berkeley2 : le décor est planté pour la comédie romantique.Ce nouveau changement de genre tient au fait que Joe ne se contente plus de subir les conséquences de son travestissement. Il passe du statut de poursuivi à celui de poursuiveur au chapitre 15, avec son déguisement de yachtman myope. Daphne, de son côté, semble confinée au burlesque : c’est par les pieds (dans une version farcesque de
Cendrillon) qu'elle rencontre Osgood. Comédie et « vrai » romantisme fusionnent pourtant brièvement lorsqu'elle danse jusqu'au bout de la nuit. C’est ici que les différents fils du récit sont noués le plus fortement.
Wilder greffe une histoire d’amour (Osgood-Daphne) sur une autre (Joe-Sugar) et porte à incandescence la folie du travestissement
: déguisement « au carré » pour Joe alternativement homme et femme, déguisement jusqu’au brouillage de l’identité sexuelle pour
Jerry, qui envisage sérieusement de se marier avec Osgood.

2/Ses battements de paupières et la légère hésitation qui parcourt ses lèvres avant chaque réplique portent la trace d’une innocence blessée – un certain pathos qui infléchit le cliché de la bimbo au moment même où son enfance malheureuse fait les choux gras des tabloïds.C'est une croqueuse de diamants.
Sugar laisse apparaître une fêlure derrière sa séduction. Elle répète à Joe qu’elle n’est « pas très futée » (chap.13 et 30), or chez Wilder l’intellectualisme n’est pas tout – la bêtise et l’innocence qu’elle implique peuvent même

en relation

  • Le rire
    4112 mots | 17 pages
  • nait on libre ou le devient on
    38865 mots | 156 pages
  • Tpe sur les contes
    53274 mots | 214 pages
  • Comment écrire un scénario
    67010 mots | 269 pages
  • Livre français
    25902 mots | 104 pages
  • Zazie
    51216 mots | 205 pages
  • Comment analyser
    62202 mots | 249 pages
  • Document d'accompagnement
    99323 mots | 398 pages