Analyse gilles, pierre drieu la rochelle

540 mots 3 pages
Analyse
1. Drieu méprise ses personnages
2. Extrait de Gilles: « Une affreuse femme de lettre s’était reconnu le droit de présenter Saint-Boniface au pauvre public. Cette vieille clocharde [...] arborait la Légion d’Honneur. Il n’y a plus que les chiens en France qui ne l’aient pas : mais ça viendra. Elle avait cet air rageur et ravi des ratés qui se croient célèbres, n’en sont pas très sûrs, et profitent de la moindre occasion d’être en vue. »
3. Gilles et Alain ratent leurs vies
4. Drieu à une définition du socialisme très personelle
5. « Je crois profondément que le stalinisme est un demi-fascisme et le fascisme un demi-socialisme »
6. fascisme est seul à ses yeux à pouvoir maîtriser et orienter la force collective
7. Gilles s’impose comme le chef d’oeuvre inégalé d’un auteur sulfureux(dämonisch).
8. Fascisme= Monde « parfait » sans être une utopie

C’est un livre sur le caractère socialiste du fascisme ;le socialisme et le fascisme ont imprégné assez profondément l’esprit de l’époque pour qu’elle soit caractérisée par eux
Fétichisme de l'argent, l'argent rends "heureux" --> atmosphère de surréalisme
Drieu méprise son personnage: estomper la question de l’argent était une façon simple de rendre le personnage sympathique. Tel qu’il est, je crois que le personnage suscite une grande tendresse par son humanité exaspérée. On est touché et concerné.
Obsession du suicide: Alain cherche des raisons pour ne pas se tuer et il n'en trouve pas
Alain est tentépar l'action et l'engagement politique
Drieu crée des personnages méchants et rusés: Gilles manipule les dames pour profiter de leur argent.
Critique beaucoup de choses:
→ Extrait:
« Une affreuse femme de lettre s’était reconnu le droit de présenter Saint-Boniface au pauvre public. Cette vieille clocharde [...] arborait la Légion d’Honneur. Il n’y a plus que les chiens en France qui ne l’aient pas : mais ça viendra. Elle avait cet air rageur et ravi des ratés qui se croient célèbres, n’en sont pas

en relation

  • Fiche de lecture, gilles, drieu la rochelle
    3730 mots | 15 pages
  • La réplique théatrale
    4013 mots | 17 pages
  • Jean paul sartre
    10481 mots | 42 pages
  • Le romancier et ses personnages
    3514 mots | 15 pages
  • Sartre
    9869 mots | 40 pages
  • Breton
    5429 mots | 22 pages
  • Kikiwis
    5755 mots | 24 pages
  • Fiche de lecture, raimond, le roman depuis la révolution
    13009 mots | 53 pages
  • Chronologie histoire de france
    13802 mots | 56 pages
  • Le Bourgeois
    14070 mots | 57 pages