Analyse Je ne sais pourquoi

797 mots 4 pages
Volet 1 : Tableau-synthèse
Veuillez remplir les espaces prévus à cet effet.
« Je ne sais pourquoi » de Verlaine
Tableau-synthèse
Déduction
Repérage des illustrations
Interprétation
Idées principales et thèmes
Procédés d’écriture
Preuves textuelles
Explication de l’illustration
Dualité de Verlaine

Verlaine qui a été mis en prison pour avoir tiré sur son ami Rimbaud veut se débarrasser des mauvaises pensées qui bâtit sa haine et remplir son esprit d’amour. Il n’en veut pas à son ami, mais au contraire il veut conserver les beaux moments et les belles expériences qu’il eu avec lui.
Champs lexicaux folle ivre
Ivresse : « D’une aile inquiète et folle vole sur la mer. » (deux fois v. 3 et 25) et « Ivre de soleil et de liberté » (v. 12)
Dualité émotive :
Ces émotions font illusions aux beaux et mauvais moments avec Rimbaud et la profonde peine qu’il vit après.

mélancolique
(v.7 et 11) effroi (v. 5 et 27)

Tristesse : « Mouette à l’essor mélancolique » (v. 7 et 11) et « D’une aile d’effroi » (v. 5 et 27)

Adverbes :
« Doucement » et « Tristement »

Verbes :
« vole » et « couve » des verbes voler et couver
Mouvement :
Opposition de sens entre les verbes.

Sensations contraires :
Voler : liberté, sans soucis.

Couver : insécurité, peur.

Vocabulaire connotatif (sens) :

Toucher :
« Mon amour le couve au ras des flots. » (v.28)
Sens de l’opposition :
Le verbe voler est l’action qui représente l’amour, tandis que le verbe couver représente l’action de protection, un besoin face à une situation hors du confort.

Vue :
« D’une aile inquiète et folle volle sur la mer. » (v.25)

Ouïe :
« Parfois si tristement elle crie. » et « Revole, et puis si tristement crie! » (v.18 et 22 »

Vocabulaire connotatif
Instabilité :
Vol erratique :

Symbolique de la mouette

La mouette étant un oiseau peureux et crieur, Verlaine cherche à mettre de l’emphase sur la sensation auditive qui ressort de sa

en relation

  • Fiches analyse d'oeuvres
    3069 mots | 13 pages
  • Je ne sais pourquoi
    323 mots | 2 pages
  • Tfa : il était une fois, la choral
    1683 mots | 7 pages
  • Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?
    1820 mots | 8 pages
  • Guernica
    2454 mots | 10 pages
  • Management et poliltique de formation
    2418 mots | 10 pages
  • Analyse de pratique professionnelle
    1303 mots | 6 pages
  • Livret de bord terminale st2s
    1546 mots | 7 pages
  • Dsser
    1183 mots | 5 pages
  • Tez
    214975 mots | 860 pages