Analyse le philosophe scythe

459 mots 2 pages
"Le Philosophe scythe"

"Le Philosophe scythe" est une fable écrite par Jean de la Fontaine et faisant partie du dernier recueil de fables publié en 1694. Elle est écrite en vers et relate la confrontation fictive d'un philosophe et d'un sage possédant deux manières de penser différentes. (respectivement stoïcisme et épicurisme)
Vers 1-7
En alexandrins, pour faire ressortir cette partie vis-à-vis du reste du texte. vers 1-3 "austère" ==> Première description du scythe, péjorative
"se proposant de vivre une plus douce vie" ==> Le philosophe est présenté comme à la recherche du bonheur, non-accompli.

vers 4-6 "égalant les rois; approchant des dieux"==> Deuxième description du sage, méliorative "satisfait et tranquille", "son bonheur" Au contraire du scythe, le sage est présenté comme parfaitement heureux, vivant une vie idéale.
==> Jean de la Fontaine prend dès le début parti pour le sage. vers 7 "son bonheur consistait aux beautés d'un jardin" transition vers la rencontre des deux personnages, référence avec le mot "jardin" à l'École fondée par Épicure.
Vers 8-20
Description du sage, gradation de verbes d'action

Dialogue opposant le scythe ==> discours prétentieux, accumule les figures de style : "cette ruine" (hyperbole), "ces pauvres habitants" (personnification) et
Sage ==> Dialogue épuré, exempt de figure de styles, tous les mots employés sont au sens propre.
Vers 21-28
La fontaine décrit le scythe tentant d'imiter le sage
Plusieurs procédés utilisés pour signifier l'absurdité du scythe : hyperboles "à toute heure"; "universel abattis", "sans observer temps ni saisons" ==> Le scythe ne comprend pas le cycle naturel, il n'est pas éduqué mais se pense savant
Gradation des verbes "coupe", "taille", "ôte", "tronque" ==> idée de la mort

Vers 29-35
Morale en deux parties :
- présent de vérité générale, troisième personne dans les vers 29 à 31 donne une portée universelle à la critique du stoïcien. La Fontaine

en relation

  • Le philosophe scythe
    2105 mots | 9 pages
  • Dissertation
    2418 mots | 10 pages
  • Dissertation sur l'argumentation
    1285 mots | 6 pages
  • Dissertation: doit-on toujours attendre d'une oeuvre litteraire qu'elle nous donne une leçon?
    1392 mots | 6 pages
  • le bonheur
    1345 mots | 6 pages
  • l idee de bonheur au siecle des lumieres
    1131 mots | 5 pages
  • monderusse 2633 45 1 2 la question du touranisme des russes
    12520 mots | 51 pages
  • Blok en france
    8845 mots | 36 pages
  • Fiche analytiques bac
    3745 mots | 15 pages
  • La république platon
    23990 mots | 96 pages