Analyse lettre a mecenee

622 mots 3 pages
Dans cet extrait de la lettre à Mécéné, dont on ne connait pas l'identité , Epicure aborde le thème mort . Il pose la question de savoir comment nous pouvons vivre avec l'idée constante que nous allons tous mourir un jour ? Cette obcéssion de la mort nuie alors à l'être humain . Epicure affirme que celle ci n'est rien pour nous et qu'elle est insignifiante . Cette connaissance nous permettrait de nous délivrer d'un poid et de jouir de notre vie de mortelle . Le texte comprend deux parties : Tout d'abord Epicure affirme que la connaissance de ce que la mort est en réalité nous permet de nous rapprocher du bonheur , c'est à dire de la paix de l'âme , ( de " prend l'habitude " à " il n'y a rien de redoutable " ) puis le philosophe explique que le concept même de la mort n'est qu'une illusion de l'homme : la mort n'existerait pas .
Premièrement le texte commence sur un conseil : Epicure nous dit de prendre l'habitude de penser que la mort n'est rien . Le philosophe essay donc d'inciter l'homme à relativiser : ceux qui nous hante chaque jour ne serait en réalité pas si grave qu'il parait . Cette vision des choses s'apprend puisque ce n'est qu'une habitude à prendre . Pour épicure la mort est néant de toute sensation qu'elle soit agréable ou désagréable ( " la mort est privation de toute sensibilité " ) , ainsi pourquoi se tourmenter pour quelque chose qui ne nous fera pas souffir . Pourquoi redouter la mort si la mort elle même ne procure aucunes souffrances ? En adoptant cette vision des choses , non seulement l'homme élimine sa crainte mais il rend son existance plus paisible : il n'a plus le désir d'immortalité qui est un désir irréalisable et qui nous condamne donc à être eternellement à la recherche de quelque chose . Dans ces conditions l'ataraxie ne serait pas possible . Mais en acceptant de ne plus avoir peur et en faisant ce travail sur soit , l'homme est capable de vivre sans crainte ( Car il n'y a plus rien a redouter dans la vie pour qui a compris que

en relation