Analyse littéraire le nez qui voque

1146 mots 5 pages
Question 1 :

1 - « Le soir de la reddition de Bréda » (p.11)

2 - « En 1954 à Tracy »

3 - « Pasteur, en 1495, inventa le protostostéate de pentacléine » (p.121)

4 - « Ce soir, je veut sortir de la bîme » (p.141)

5 - « Ce n’est pas le seize, puisque c’est vendredi » (p.41)

Cette histoire ce déroule sur une durée d’environ quelques mois je dirai, car l’histoire n’avance pas tant que ça même s’il y a beaucoup d’événements qui se produisent. L’histoire prend sa fin lorsque Chateaugué tente de se suicider et que Mille Milles prennent cette action avec beaucoup humour. Les repères ne sont pas très abondants dans le livre puisque le narrateur ne fait pas savoir quelle heure, quel mois et quel moment de la journée ou de la date ou l’histoire se déroule.

Question 2 :

Le couple que forment Mille Milles et Chateaugué est assez spécial. Tout d’abord leur relation est plutôt amicale au début de l’histoire puisqu’ils ont tous les deux un point en commun sur lequel ils s’entendent : se suicider. Mais au cours du roman, leur relation se transforme et Mille Milles commence à voir la beauté et la tendresse des femmes comme il ne l’avait vue auparavant, c’est donc pour cela qu’il s’intéresse beaucoup plus à Chateaugué et qu’au fond de lui il la considère secrètement comme amie de cœur. Tandis que du côté de Chateaugué, elle a toujours aimé et apprécié Mille Milles peu, importe les situations dans lesquelles ils étaient. On peut donc voir qu’au fil de l’histoire, leur relation évolue et change beaucoup, ils deviennent de plus en plus intimes l’un envers l’autre et se débattre sur des sujets qui renforce leur relation et qui peut également la détruire d’un autre côté.

Question 3 :

- « Je hais tellement l’adulte que je te dirais n’importe quoi pourvu que ce soit en haine » (p.187)

« Tu es adulte, tu es pourrie ; tu es de la race des époux et des épouses. Tu es une bête. Tu n’as pas d’âme, pas de cœur, pas d’entrailles. » (p.186)

« La vue d’une

en relation

  • Ciné-roma
    13309 mots | 54 pages
  • Les themes abordes dans le fils du pauvre
    3863 mots | 16 pages
  • Écarts orthographiques dans les enfantômes - réjean ducharme
    2611 mots | 11 pages
  • Pourquoi étudier Harold et Maude
    15247 mots | 61 pages
  • L'avalee des avalees
    51337 mots | 206 pages
  • Etre et temps
    230667 mots | 923 pages
  • Femme
    47465 mots | 190 pages
  • L'hiver de force de ducharme
    38178 mots | 153 pages
  • Dissertation sur l'étrange d'albert camus
    50390 mots | 202 pages
  • La_Litterature_francaise
    246784 mots | 988 pages