Analyse littéraire sur le dernier jour d'un condamné

1058 mots 5 pages
821 mots
Jérôme Mercier
Groupe 13
Analyse littéraire
Le dernier jour d’un condamné
Travail présenté à
Madame Catherine Juneau dans le cadre du cours
Écriture et littérature 601-101 MQ
Collège François Xavier-Garneau
Le mardi 8 novembre 2011
Le XIXe siècle fut une période de l’histoire mouvementée sur les plans politique et social. Deux révolutions, un coup d’État, deux empires, trois monarchies et deux républiques traversèrent la France en un peu plus de 80 ans. Ces changements modifient la façon de voir les choses dans la société. Les artistes, surtout les littéraires, exprime un mal-être, une mélancolie, une détresse, un mal de vivre, traduisant ainsi une tendance à l’intériorisation révélant l’amour, la mort, la fuite, etc. Victor Hugo, poète, romancier, homme politique et défendeur des droits de l’homme, est un des très grands auteurs de ce siècle. En effet, il est possible de constater que l’œuvre littéraire Le dernier jour d’un condamné de Victor Hugo reflète parfaitement, que ce soit par les thèmes ou la forme du texte, le courant littéraire du Romantisme. En notant l’angoisse et la solitude du condamné ainsi que la tonalité lyrique présente tout au long du roman, il est permis de le classer dans cette période littéraire historique.

Tout au long du roman de Victor Hugo, le thème de l’angoisse et de la souffrance est présent. Le temps qui passe, qui s’écoule ainsi que l’isolement, la solitude, sont les deux idées qui appuient ce thème. Effectivement, le temps est un élément sur lequel le condamné n’a aucun contrôle. Il sait combien de temps il lui reste avant sa mort, mais le temps semble lui échapper, semble l’abandonner, semble filer à toute allure, le rapprochant ainsi de plus en plus du moment critique. Tourmenté par l’avenir de sa famille, par ses souvenirs de jeunesse et par ses cauchemars, l’homme qui sera exécuté doit se faire à l’idée qu’il se rapproche d’heure en heure de la mort. Cependant, le temps lui semble impossible à arrêter :

en relation

  • Analyse littéraire sur le dernier jour d'un condanmé
    756 mots | 4 pages
  • discour a l'assemblée
    369 mots | 2 pages
  • Morts injustifiées
    2574 mots | 11 pages
  • La France au XIX siècle
    711 mots | 3 pages
  • Commentaire de texte Jean Tardieu
    1522 mots | 7 pages
  • Comtemporain
    22498 mots | 90 pages
  • les misérables
    546 mots | 3 pages
  • XIXe Siecle
    1739 mots | 7 pages
  • La france du xixe siecle et victor hugo et le drame romantique
    899 mots | 4 pages
  • phèdre 1,3
    1909 mots | 8 pages
  • Francais
    535 mots | 3 pages
  • luxe
    348 mots | 2 pages
  • Commentaire la tour eiffeil
    298 mots | 2 pages
  • Histoire
    1209 mots | 5 pages