Analyse littéraire - voltaire, candide, chapitre vi

Pages: 11 (2657 mots) Publié le: 2 juin 2010
[Après le tremblement de terre qui avait détruit les trois quarts de Lisbonne, les sages du pays n'avaient pas trouvé un moyen plus efficace pour prévenir une ruine totale que de donner au peuple un bel auto-da-fé ; il était décidé par l'université de Coïmbre que le spectacle de quelques personnes brûlées à petit feu, en grande cérémonie, est un secret infaillible pour empêcher la terre detrembler. ]
[On avait en conséquence saisi un Biscayen convaincu d'avoir épousé sa commère, et deux Portugais qui en mangeant un poulet en avaient arraché le lard : on vint lier après le dîner le docteur Pangloss et son disciple Candide, l'un pour avoir parlé, et l'autre pour avoir écouté avec un air d'approbation : tous deux furent menés séparément dans des appartements d'une extrême fraîcheur, danslesquels on n'était jamais incommodé du soleil] ; [huit jours après ils furent tous deux revêtus d'un san-benito, et on orna leurs têtes de mitres de papier : la mitre et le san-benito de Candide étaient peints de flammes renversées et de diables qui n'avaient ni queues ni griffes ; mais les diables de Pangloss portaient griffes et queues, et les flammes étaient droites. Ils marchèrent enprocession ainsi vêtus, et entendirent un sermon très pathétique, suivi d'une belle musique en faux-bourdon. Candide fut fessé en cadence, pendant qu'on chantait ; le Biscayen et les deux hommes qui n'avaient point voulu manger de lard furent brûlés, et Pangloss fut pendu, quoique ce ne soit pas la coutume. Le même jour la terre trembla de nouveau avec un fracas épouvantable. ]

▬▬▬▬▬▬▬▬
Voltaire, deson vrai nom François Marie Arouet, est né en 1694 et mort en 1778. Il fut un écrivain et un philosophe qui marqua le XVIIIè siècle, on parle effectivement du « Siècle de Voltaire ». Il inaugure la figure de l’intellectuel engagé au service de la vérité, de la justice et de la liberté de penser. Symbole des Lumière, chef de file du parti philosophique, son nom reste attaché à son combat contre «l’infâme », nom qu’il donne au fanatisme religieux, et à sa volonté de faire évoluer la tolérance. Il est cependant déiste et son idéal reste celui d’une monarchie modérée et libérale, éclairée par les philosophes. La réputation de Voltaire tient de beaucoup à son style, marqué par l’élégance et la précision, et souvent au service d’une ironie mordante, on l’appelle aujourd’hui le « Prince de l’ironie». De son importante œuvre littéraire, on néglige aujourd’hui son théâtre, ses poésies épiques, ses œuvres historiques, qui firent de lui l’un des écrivains français les plus célèbres du XVIIIè siècle, pour se consacrer essentiellement à ses écrits «philosophiques en prose : ses contes et ses romans comme Candide écrit en 1759.
▬▬▬▬▬▬▬▬

Introduction

Le texte se situe dans la première partiedu roman, au moment où Candide assiste à des expériences cruelles qui remettent en question son optimisme aveugle.
Déçu par l’Europe où il ne rencontre que des horreurs, il décide de partir pour l’Amérique en compagnie de son maître Pangloss. Tous deux prennent le bateau ; mais ils font naufrage et débarquent à Lisbonne où après un terrible tremblement de terre, ils son condamnés par le tribunalde l’Inquisition pour avoir tenu des propos hérétiques (l’Inquisition était un organisme judiciaire de l’Eglise chargé de réprimer l’hérésie, c’est-à-dire toute forme de doctrine ou d’opinion contraire au christianisme). L’université de Coïmbre, petite ville du Portugal, décide alors, pour remédier aux tremblements de terre, d’organiser un auto-da-fé (cérémonie solennelle où l’on exécutait leshérétiques condamnés par l’Inquisition).
Dans ce passage, Voltaire attaque violemment l’Inquisition. Nous étudierons ce combat sous trois aspects : la mise en scène, les objectifs, les armes.

La mise en scène du combat

L’auto-da-fé comme :
Un spectacle, une fête : costumes exotiques, musique
Un jeu : énigmes, charades, rebus ► tenues de Pangloss et de Candide
Une parodie d’un carnaval...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Candide voltaire étude du chapitre vi
  • Candide voltaire fessé, absous et béni (chapitre vi)
  • Voltaire-candide chapitre 3 analyse literraire
  • Commentaire littéraire sur candide de voltaire
  • Lecture analytique candide chapitre vi
  • Commentaire littéraire candide de voltaire
  • Candide
  • Candide, Chapitre 6 (VI) Commentaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !