analyse Madame Bovary - Flaubert

Pages: 6 (1983 mots) Publié le: 18 octobre 2015
GUSTAVE FLAUBERT MADAME BOVARY (1856) ANALYSE DE L’ŒUVRE
I. FLAUBERT ET LE ROMAN SCIENTIFIQUE
 Dans sa correspondance à sa maîtresse Louise Colet, datée du 6 avril 1853, Flaubert
affirme que « la littérature prendra de plus en plus les allures de la science, elle sera
surtout exposante… » Ce culte du vrai dénonce les « bals masqués de l’imagination », de
« cette espèced’échauffement qu’on appelle imagination ». Montrer la réalité, méthode
« impitoyable » selon Flaubert pour que l’art puisse acquérir « la précision des sciences ».
 Dans Madame Bovary, qui devait demeurer pendant longtemps le modèle du roman
français, Flaubert montrait son souci de la vérité minutieuse, documentée. L’observation et

la documentation, rappelle Michel Raimond1 devaient apporter leséléments à partir
desquels l’écrivain pouvait « procéder à un agencement esthétique qui n’avait pas la
fragilité d’une fantaisie arbitraire, mais la rigueur et la vérité de la vie. Le corollaire de
l’observation scientifique, c’était pour Flaubert l’impassibilité de l’observateur » ; ce qui
induit dans la technique du romancier de s’interdire toute intervention personnelle, une
distanciation vis-à-visde ses personnages.
II. LE ROMANESQUE D’EMMA
 Le romanesque de Madame Bovary apparaît intimement lié à son personnage principal,
Emma, qui, tel Don Quichotte de l’écrivain espagnol du Siècle d’Or Cervantès, ayant lu des
romans de chevalerie remplis d’exploits, se lance à travers le monde pour en accomplir de
semblables et croit dans son cas que les romances qu’elle a lues au couvent sontla vraie
vie. Car c’est une des définitions du mot « romanesque » : la confusion de la vie réelle avec
les histoires racontées dans les romans. Sauf qu’Emma cherche éperdument un bonheur
au mépris de celui des autres, et particulièrement égoïstement au mépris de sa propre
fille.
 Emma Bovary (la métaphore prend sens en raison du rôle de Lheureux) vit à crédit. Les
romans faciles vousproposent volontiers un château, si vous habitez une maison modeste.
Lheureux propose du rêve à Emma (rêve oriental, grâce aux tissus) mais un jour la facture
arrive et Emma doit payer le prix fort. « J’ai tout lu », se dit-elle dans un moment de
découragement. C’est à peine exagéré. Ces lectures ont commencé au couvent. L’ennui de
la vie conjugale ne fera que les multiplier. Les romans lui ontdonné l’idée qu’on se marie
à minuit, aux flambeaux, puis que la vie est faite de voyages à Venise et de valses au bras
d’un homme qu’on admire, un prince peut-être, comme dans les contes. Car, quand elle
élabore ses projets de fuite avec Rodolphe, ce sont des romans qu’elle se récite :
1 Michel Raimond, Le roman, Armand Colin, éd. 2005 revue etcorrigée (2000)

« Au galop de quatre chevaux, elle était emportée depuis huit jours vers un pays
nouveau, d’où ils ne reviendraient plus. Ils allaient, ils allaient, les bras enlacés, sans
parler… »
Curieux imparfaits qui, mieux qu’un futur, donnent consistance au rêve. Emma fait
l’impasse sur le présent, et son passé de lectrice déteint sur un avenir qui n’a d’autre
programme que latrame de ses lectures.
III. LA FATALITE DU ROMAN
 « C’est la faute de la fatalité », dira Charles à la fin du roman. Il avait déjà prononcé ce
mot en guise d’excuse après le ratage de l’opération du pied-bot d’Hippolyte. Emma est
elle victime de la fatalité ? Le malheur a voulu que, âme romanesque, elle épouse
l’homme le plus prosaïque qui soit ; que, désirant un fils, elle ait une fille ; quel’homme
qui lui révèle enfin l’amour ne soit en fait qu’un coureur de jupons. Mais ce qui est une
fatalité, aux yeux de Flaubert, c’est la vie elle-même. Notre principale malchance est d’être
né (« De l’inconvénient d’être né » dira Cioran). Le seul homme qui pourrait rendre Emma
heureuse, c’est ce « vicomte » (du moins, on l’appelle ainsi) qui l’a fait valser au bal de la
Vaubyessard...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse sur le roman Madame Bovary, de Flaubert
  • Analyse d'un extrait de madame bovary
  • Biographie de flaubert et analyse des personnages de madame bovary de m
  • Madame bovary flaubert ch8
  • Madame bovary de flaubert
  • Gustav flaubert, madame bovary
  • Madame Bovary Flaubert 2
  • Madame bovary de gustave flaubert

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !