Analyse pratique néonat

1020 mots 5 pages
Analyse de situation de stage.
La photothérapie.

Description : Etudiante en troisième année, au cours de ma troisième semaine de mon stage à en néonatologie vers 10h avec l’infirmière du service; Deone, âgé d’une semaine et né au terme de 31 semaines d’aménorrhée, l’infirmière se rend compte que Deone a la peau qui jaunit. Après avoir prévenu le médecin et fait un flash de contrôle et un bilan, on se rend compte qu’il a un ictère (la jaunisse). Des séances de photothérapie sont alors mises en place pour éliminer l’excès de bilirubine dans le sang. Etant à 31 semaines d’aménorrhée, Deone a été placé dans un incubateur pour cela des lampes sont placées à une distance de 20 à 30 cm de l’enfant au dessus de l’incubateur. L’enfant doit être nu dans l’incubateur, juste avec une couche et sur le dos, pour que le plus de surface soit exposée. De plus, on doit mettre au nouveau né des lunettes de protection spéciale photothérapie. Deone a été mis sous photothérapie pendant 3 jours puis 1h/3 pendant 2 jours, en début d’hospitalisation.
La mise sous photothérapie est due à une élévation anormale du taux de bilirubine dans le sang, détectable soit par dosage sanguin, soit par mesure transcutanée.
Les différentes surveillances : contrôle de la température de l’enfant et de l’incubateur (pour les risques d’hyperthermie), surveiller la coloration des urines pour les signes de la bonne élimination des la bilirubine, surveiller l’état cutané et la bonne prise alimentaire pour éviter toute déshydratation. Et à l’arrêt, il faut surveiller le poids, l’effet rebond et contrôler la taux de bilirubine.

Analyse : L’observation que j’en ai fait, est que malgré que ce soit les lampes qu’ils font tout le travail, en tant que soignant nous avons pleins de surveillances à effectuer pour veiller au bien être et à la sécurité du nouveau né. Il faut certes réaliser ces surveillances mais surtout les comprendre et savoir repérer les dangers ; c’est là toute la difficulté et la

en relation

  • Cliffton
    14613 mots | 59 pages
  • An mie
    8741 mots | 35 pages
  • Attachement
    6664 mots | 27 pages
  • 133 08
    28290 mots | 114 pages
  • La detresse respiratoire chez le nouveau ne
    9847 mots | 40 pages
  • Allaitement theorie
    85251 mots | 342 pages
  • Programme sages femmes
    39314 mots | 158 pages
  • neurobiologie des conduites suicidaires
    7951 mots | 32 pages
  • Rapport de stage
    20867 mots | 84 pages
  • actes + colloques relation soignant soigné
    83969 mots | 336 pages