Analyse résumé sur baccaria

494 mots 2 pages
1-Torture acte de barbarie que l’on as coutume de pratiquer dans plusieurs pays.
2- présomption d’innocence = pas le droit de punir un homme avant son jugement
3- conclusion : torture inutile.
4- + de gens respecte la loi = + d’innocent que de coupable = + plus de chance de torturé un innocent qu’un coupable.
5- Comparaison entre Torture et épreuves du feu qui avait lieux dans l’antiquité !
6- différence entre torture et épreuve du feu = l’accusé doit avouer son crime lors de la torture alors que lors de l’épreuve du feu on se contente de regarder les marques extérieure
7- pas trop de différence entre torture et épreuve du feu car l’accusé n’est peu maitre d’avouer se qu’on exige de lui. Donc torture= épreuve du feu.
8- volonté des hommes proportionnel à leur sensibilité or leur sensibilité est bornée donc volonté bornée.
9- Un innocent peu s’avouer coupable. Donc torture n’est pas un moyen de différencier coupable et innocent.
10- la torture= condamné innocent faible et absoudre le scélérat robuste
11- torture= moyen de différencier robuste et faible. Or il peut y avoir des coupables robustes ou faibles comme il peut y avoir des innocents robustes ou faibles.
12- Pour que la torture soit efficace en tant moyen de connaissance de la vérité il faudrait qu’on sache à l’avance quand est ce que un individu s’avouerait coupable d’un crime qu’il n’a pas commis.
13-innocent désavantagé par rapport au coupable. L’innocent subit une torture non mérité et il risque d’être condamné a tord. Donc innocent est forcément perdant.
14- le coupable subit la torture mais elle est méritée. Et il peut être absous alors qu’il doit normalement être condamné. Donc il est forcément gagnant.
15- prise en compte des législateurs de l’inégalité => l’accusé doit confirmer par serment. Mais s’il ne confirme pas il est torturé à nouveaux.
16- Dans certain pays le la fin de la torture est décidé par je juge donc un innocent peut être torturé jusqu’à qu’il s’avoue

en relation

  • Penal
    42857 mots | 172 pages