Analyse raphael le mariage de la vierge

1681 mots 7 pages
ANALYSE D'OEUVRE

Amalvy Capucine. Seconde 7

Peintre choisi : Raphaël.
Œuvre choisie : Le mariage de la vierge.

RAPHAEL

Dès son enfance, Raffaello Sanzio est baigné dans le monde artistique. Il reçoit un double héritage artistique : celui de sa ville natale, capitale des ducs de Montefeltro, et celui de son père Giovanni Santi, peintre reconnu qui se trouve à la tête d'un atelier dans lequel collaborent sur des oeuvres communes le maître et ses élèves.
Ce système de travail "à plusieurs mains" restera gravé dans la mémoire du jeune Raphaël qui en fera son mode de fonctionnement lorsqu'il se retrouvera, plus tard, responsable du plus important chantier artistique de son temps : la décoration des chambres du Vatican. C'est d'ailleurs cette organisation "à la Raphaël" qui donnera naissance dans les siècles suivants aux académies de peinture.C'est dans ce contexte qu'il se forme au dessin et à la peinture. A la mort de Giovanni Santi en 1494, Raphaël n'a que 11 ans. Trop jeune pour prendre la direction de l'atelier, il continue sa formation auprès des assistants de son père disparu.
A l'âge de 16 ans, il est déjà reconnu comme un peintre accomplit. Pendant les années qui suivront, il ne cessera de se déplacer pour répondre aux nombreuses commandes qui lui arrivent. Retables, tableaux d'autel, peintures d'ordre religieux et portraits constituent l'ensemble de ses premières productions. Dès le début son style réaliste, expressif et emprunt d'une douceur particulière, remporte un vif succès.

A partir de 1503 il part travailler en Toscane. De Sienne il rejoint Florence, ville à l'activité artistique légendaire. Il y rencontre Pérugin dont il reçoit une forte influence. Collaborateur plutôt qu'élève, Raphaël développe très vite un style comparable à celui de son aîné, alors figure centrale de l'art florentin. Il étudie également le travail de Léonard de Vinci dont il assimile la technique du sfumato (atténuation des contours grâce à des effets de dégradés

en relation

  • Le mariage de la vierge
    811 mots | 4 pages
  • Le mariage de la vierge de Raphael
    955 mots | 4 pages
  • Le mariage de la vierge, raphaël
    1828 mots | 8 pages
  • Raphaël- Botticelli- Le Titien- Pierre Bruegel
    971 mots | 4 pages
  • Analyse de la peinture " le mariage de marie" de raphaël
    507 mots | 3 pages
  • Humanisme et renaissance
    2832 mots | 12 pages
  • Commentaire d'oeuvre Tondo Doni, Michel Ange
    1238 mots | 5 pages
  • Dossier humanisme
    2488 mots | 10 pages
  • Analyses de tableaux
    659 mots | 3 pages
  • Les noces de cana
    1355 mots | 6 pages