Analyse sectorielle : Optique

1044 mots 5 pages
ANALYSE SECTORIELLE: OPTIQUE

Le métier/Le secteur
Le marché de l’optique suit une croissance durable, portée par le vieillissement de la population et l’attrait croissant de la mode dans l’univers de la lunetterie.
Face à l’engorgement des cabinets d’ophtalmologistes, les opticiens ont obtenu l’autorisation de réaliser eux-mêmes des examens de réfraction dans le cadre d’un renouvellement. La Loi n° 2006-1640 du 21 décembre 2006 et les décrets d’application n° 2007-551 et n° 2007- 553 du 13 avril 2007 autorisent les opticienslunetiers à procéder à un examen de réfraction permettant le renouvellement des prescriptions de verres correcteurs datant de moins de 3 ans, à l’exclusion de celles établies pour les mineurs de moins de 16 ans, et sauf opposition du médecin.
Les Articles L.4362-1 à L.4362-9 du livre III, titre 6 du Code de la santé publique spécifient les personnes qui peuvent exercer la profession d’opticien-lunetier.
Peuvent exercer le métier, les personnes pourvues de diplômes, certificats ou titres mentionnés à l’article L.4362-2 et inscrites sur une liste dressée par le représentant de l'Etat, dans le département de sa résidence professionnelle qui enregistre leur diplôme, certificat, titre ou autorisation.
Pour ce faire, l’opticien doit se faire enregistrer dans les trois administrations suivantes (Loi n° 95-116 du 4 février 1995) :




La Direction Départementale de l'Action Sanitaire et Sociale (DDASS), comme professionnel de santé ;
Le Tribunal de Commerce, comme commerçant ;
La Caisse Régionale d'Assurance Maladie (CRAM), en tant que fournisseur des assurés.

Tout commerce d’optique-lunetterie, quel que soit son statut, ne peut être dirigé ou géré juridiquement, financièrement et techniquement que par une personne titulaire d’un diplôme professionnel d’optique-lunetterie. Toutefois, la qualité d’opticien n’est pas obligatoire pour chacun des associés, dirigeants ou gérants de magasins d’optique et de lunettes

en relation

  • Finance
    1038 mots | 5 pages
  • analyse strat gique
    3218 mots | 13 pages
  • ANAFI Final
    389 mots | 2 pages
  • Paradigme scp
    980 mots | 4 pages
  • Analyse financiére
    1544 mots | 7 pages
  • 9782100520534
    1524 mots | 7 pages
  • Miconassin
    3551 mots | 15 pages
  • Cadre de référence pour lEconomie Générale et Statistique SE 2014
    7863 mots | 32 pages
  • Etude de marché
    3824 mots | 16 pages
  • Economie
    1929 mots | 8 pages