Analyse stratégique de la branche jeux vidéos de sony

3069 mots 13 pages
l

[pic]

Information

Contexte

Au début des années 1990, Sony a commencé à s’intéresser aux jeux vidéo. Elle a crée Sony Electronic Publishing qui est devenue par la suite en 1993 Sony Computer Entertainment. Ainsi, en décembre 1994, la première console de Sony est sortie : la Playstation 1. Ce fut un succès immédiat. S’en suivi, la Playstation 2, sortie en 2000…

Aujourd’hui, Sony a une position dominante sur le marché des jeux vidéo que ce soit sur le marché des consoles ou sur celui des jeux. Le marché des consoles est un marché plutôt oligopolistique subdivisé en deux sous marché : le marché des consoles de salon et le marché des consoles portables. Le marché des consoles de salon comporte 3 principaux acteurs : Sony et sa Playstation 3, Microsoft et sa Xbox 360 et Nintendo et sa Wii. Sur ce marché, la Playstation 3 domine légèrement ses deux concurrentes. Sur le marché des consoles portables, la Nintendo DS dominait la Playstation Portable (PSP). Le marché des jeux-logiciels lui est plutôt atomisé avec plein de producteur de jeux vidéo : Sony, Microsoft et Nintendo produisant sur leurs propres consoles et Atari, Namco Bandai, Square Enix, Electronic Arts, Capcom, Konami produisant des jeux multi supports. La concurrence y est rude et il n’y est pas facile de se faire une place sans un jeu de qualité et sans une bonne communication. Néanmoins, Sony possède de célèbres licence comme Gran Turismo, Ratchet and Clank, Uncharted, InFamous, Kilzone…

Concernant l’offre de produit de l’entreprise, elle est diversifiée et se décompose en trois segment stratégique :

- Les consoles : la Playstation 3 et la Playstation Portable

- Les jeux vidéo : Gran Turismo, Ratchet and Clank, Uncharted, InFamous, Kilzone…

- Les accessoires : Playstation Move, Eye Toy, Play TV

I – Description de l’entreprise et de son activité

1 – Sony Computer Entertainment à travers ses chiffres clés

Chiffres d’affaires 2010 : 9,619

en relation

  • Stratégie de sony
    6017 mots | 25 pages
  • SONY
    1819 mots | 8 pages
  • Nitendo : tout le monde dit wii
    1492 mots | 6 pages
  • Sony
    1454 mots | 6 pages
  • La mondialisation de sony
    4296 mots | 18 pages
  • Sony
    2943 mots | 12 pages
  • etude de cas Nitendo
    12267 mots | 50 pages
  • La nintendo wii
    7088 mots | 29 pages
  • Sega
    1511 mots | 7 pages
  • La stratégie d'ubisoft
    7480 mots | 30 pages