Analyse subjective du cinéma.

Pages: 2 (303 mots) Publié le: 18 avril 2012
le média que je préfère est incontestablement le cinéma.
Avec une légère prédilection pour certains réalisateurs comme David Cronenberg, David Lynch, Tim Burton, Greg Araki,Quentin Tarantino, George Lucas
et Clint Eastwood.
Le cinéma est un art, un divertissement mais aussi le reflet de la société.
Il me touche car il véhicule énormément de sentiments etde valeurs, mais ma préférence va aux films dont le but est de plonger dans la psyché humaine,tous ces films qu'il faut analyser longuement et décortiquer minutieusement pour encomprendre le sens véritable.
"Lost Highway" de Lynch et "ExistenZ" de David Cronenberg en sont le parfait exemple.
Cela dit mes goûts sont relativement éclectiques,
du plus infâmedes films d'horreur à l'excellent film d'auteur,
en passant par la science-fiction de qualité, je fais là allusion à la mythique saga de George Lucas.
C'est également un excellentmoyen d'évasion, il permet de se détacher du quotidien et des difficultés qu'il nous impose, à l'instar de la lecture.
Chaque film m'apporte énormément et en un sens apporte sapierre à l'édifice.
j¿aime penser que le cinéma est apparu par nécessité et que celle-ci demeure. Et elle se fait insistante, semble-t-il, puisque que nous sommes toujours plusd¿amateurs.
Selon moi, il n'y a pas meilleur moyen d'expression que celui-ci.
Mais comment parler de cinéma sans évoquer le puissant média qu'est internet ?
Comment ne pas être touché, auplus profond de sa sensibilité cinéphile, par le seul média qui nous permet de découvrir autant de films aussi divers et singuliers ?
Voilà maintenant plus d'un siècle que le 7ièmeart s'impose en maitre, je trouve que le genre est en essor et que les acteurs et réalisateurs se font de plus en plus talentueux et créatifs, pour notre plus grand plaisir à tous.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Subjective cinéma
  • Analyse cinéma
  • Analyse sectorielle cinéma
  • Analyse neverland cinema
  • Analyse cinéma de pinocchio
  • Analyse de la problématique des cinema indépendant
  • analyse subjective d'une peinture baroque : vanité
  • The big lebowski

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !