Analyse swatch

1040 mots 5 pages
Le décès de Nicolas Hayek, créateur de Swatch Group retentit comme un coup de tonnerre dans le monde de l’industrie de l’horlogerie.
Fondateur de la société de conseil Hayek Engineering Inc.et Président du Groupe Swatch , il s’intéressera au monde de l’horlogerie au début des 80 et redynamisera le savoir-faire suisse en commercialisant les très populaires montres Swatch ; l’occasion pour nous d’analyser ce qui a fait son succès.
I. Un contexte concurrentiel difficile

Au début des années 80, le monde de l’horlogerie suisse a subi un profond changement à cause d’une part de l’arrivée sur le marché des montres asiatiques utilisant le Quartz et d’autre part des aléas de la conjoncture économique. Le redimensionnement de la branche a été sans appel, comme en témoignent ces quelques chiffres :
- 90.000 employés en 1970 -> 30.000 en 1984. Stabilisé vers 40.000 actuellement.
- 1.600 entreprises en 1970 contre 600 actuellement.

Le concepteur Maurice Grimm, en réponse aux assauts technologiques asiatiques riposta en 1978 en créant la montre la plus fine du monde (2mm d’épaisseur), fonctionnant avec un système à quartz. L’innovation de ce produit réside dans le fait que le fond de la boîte est utilisé comme platine, soutenant toute les pièces en mouvement. La montre, réduite au minimum forme alors un « tout » compact et relativement fin.

Succès commercial (11.000 montres furent ainsi vendues à 4.500$ l’unité) et surtout prestigieux, il permit à la Suisse de se repositionner en tant qu’acteur majeur de l’industrie horlogère.

II. La révolution Swatch

L’entreprise Swatch, en reprenant la technologie innovante créée par Maurice Grimm va bouleverser les standards en matière de montre.
Les choix stratégiques opérés et les efforts en marketing et communication entrepris par la marque lui ont permis un développement rapide et continu au fil des années depuis sa création en 1983.

La stratégie de Swatch repose sur un processus innovant généralisé.

en relation

  • Analyse de swatch
    310 mots | 2 pages
  • Dossier marketing
    4158 mots | 17 pages
  • Etude Swatch vs Casio Marketing
    2574 mots | 11 pages
  • Ikea porter
    1688 mots | 7 pages
  • Marketing mixe swatch
    1077 mots | 5 pages
  • Swatch
    2357 mots | 10 pages
  • Groupe swatch
    11721 mots | 47 pages
  • Cas swatch
    2314 mots | 10 pages
  • Etude swatch
    1229 mots | 5 pages
  • swatch
    7911 mots | 32 pages