analyse tableau "l'école d'Athènes"

1716 mots 7 pages
L’école d’Athènes, de Raphaël, 1511.
Peintre :
Raphaël (1483 - 1520) fut longtemps considéré comme le plus grand peintre de la Renaissance; né à Urbino - fils d'un peintre - il travaille d'abord à sur le thème de la Madone (= la Vierge) puis en 1509 il se rend à Rome où le pape Jules II lui a commandé la décoration de ses appartements. Il a donc, au moment où il commence à peindre cette fresque, 26 ans. Il l’a peint entre les années 1509-1511.
Mouvement :
L’humanisme
Lieu d’exposition :
Salle de la Signature, Palais du Vatican, Rome.
Dimensions et support :
Un mur de la Salle de la Signature, dans les appartements du pape, à la fois bibliothèque et cabinet de travail du pape qui y signait les documents et actes officiels. Trois autres fresques décorent les murs. Dimensions de cette fresque : 7 m de largeur et 5 m de hauteur.
Couleur :
Couleurs foncées au premier plan puis des couleurs de plus en plus claires à l'arrière-plan. Tout l'éventail des couleurs est utilisé par le peintre. Dominante de couleurs chaudes (rouge, marron) pour les personnages, froides (bleu, jaune) pour le décor. La dominante de couleurs chaudes pour les personnages, de couleurs froides pour le décor permet de mettre en valeur les personnages, de les faire ressortir sur le fond.
Type de peinture :

Signification :
Les deux personnages principaux sur lesquels l'attention est focalisée par la composition sont les deux plus importants philosophes de l'Antiquité dont les idées sont de nouveau débattues à l'époque de Raphaël : Platon pointe l'index vers le ciel pour indiquer le monde des idées, tandis que la main droite d'Aristote est étendue entre ciel et terre pour prendre en compte la Nature, le Réel. L'artiste, en centrant son point de fuite sur Platon, manifeste ainsi qu'il se range dans le camp de ceux que l'on appelle les néo-platoniciens. Cette représentation de philosophes, de savants, d'artistes montre l'importance accordée par l'auteur aux intellectuels qui s'affirment en

en relation

  • L'école d'athènes
    518 mots | 3 pages
  • cène
    401 mots | 2 pages
  • La mort de Socrate
    2008 mots | 9 pages
  • école d'athènes
    577 mots | 3 pages
  • Art et humanisme
    1955 mots | 8 pages
  • Analyses de tableaux
    659 mots | 3 pages
  • Dossier humanisme
    2488 mots | 10 pages
  • La nef des fous
    634 mots | 3 pages
  • Humanisme et renaissance
    2832 mots | 12 pages
  • HDH le serment
    1342 mots | 6 pages