Analyse texte illusion comique corneille

835 mots 4 pages
Analyse de L’Illusion comique, de Corneille
Acte I scène 1 Pièce de Corneille, 1636, mvmt baroque, dernière de la série des comédies de l’auteur.
Scène d’exposition, permet de situer l’intrigue (recherche du fils), des personnages qui l’embrayent
Intérêt : une scène d’expo traditionnelle qui présente un personnage exceptionnel, absent du plateau mais essentiel pr l’intrigue. 1)Un père déchiré
2)Un père désespéré
3)Une histoire de comédie Transition : tous les moyens épuisés, il reste une seule possibilité, l’aide d’un magicien puissant dont Dorante doit faire l’éloge pour pousser Primadant à le consulter . 1)Un homme au physique significatif
2)Un être puissant
3)Un magicien omnipotent Scène essentielle puisqu’elle présente l’intrigue (père désespéré prêt à tt, fuite du fils, capacités et moyens d’Alcandre ), elle prépare les « illusions comiques » à venir. Tradition de la comédie qui use svt de la mise en abyme pour révéler la vérité des cœurs et des âmes. I. Une scène d’exposition
1)Une père déchiré . Antithèses ds un même vers renforce état de déstabilisation (v 19/20) . Troublé par sa dureté : intensif (trop v 22), image forte de sa sévérité (v26), se condamne (injuste v32), lexique de la punition (réduire, punir) . croit à une séparation définitive (« pr jamais » v24), prêt à tt (à même consulter les enfers (v40) 2)Un père désespéré . lexique du désespoir 37 , conscient de son erreur 29, se culpabilise (séduction, âme affligée,) .coupable de la fuite de son fils : a repoussé lui même son propre fils : tjs COD COI, victime de sa puissance , image du conflit monarque (« bannir, punir réduire » + opposition licence, « libertés », contre rejet . répétition de sa propre condamnation 22,27,32, lexique hyperbolique . absence de réponse v45-46 silence de l’haut delà (enfer), des mages (on

en relation

  • caca
    1031 mots | 5 pages
  • L'illusion comique
    8640 mots | 35 pages
  • Lecture analytique acte v, scène 6 l'illusion comique
    1519 mots | 7 pages
  • Théâtre vain
    1204 mots | 5 pages
  • L'illusion comique
    6541 mots | 27 pages
  • C Orpus
    3130 mots | 13 pages
  • L'illusion comique
    3936 mots | 16 pages
  • LIllusion Comique
    3461 mots | 14 pages
  • Mon bac blanc : o
    1030 mots | 5 pages
  • L'Illusion comique, Pierre Corneille
    5877 mots | 24 pages