Analyse textes photographiques

Pages: 2 (265 mots) Publié le: 7 janvier 2015
On nous propose ici, trois textes, un de László Moholy-Nagy « La Photographie, ce qu'elle était, ce qu'elle devra être » du Cahier d'art, n°1, p29,30 en1929, un second de Germaine Krull, « Études de nu (préface) » dans librairie des arts décoratifs à Paris en 1939 et un troisième, celui de Roland Barthes« La chambre claire » à Paris, Skira en 1979, p181-184.

Ces trois textes nous montre, le fonctionnement et l'utilisation, le métier d'art ainsi que lasagesse ou non qu'est la photographie. Dans le texte de Moholy-Nagy, il nous explique qu'elle vient d'être découverte alors qu'elle a été inventé il y a centans car nous ne savions pas comment l'utiliser et c'est pour cela que « pour le plus grand nombre, l'appareil photographique n'est qu'une machine àdessiner ». Mais la préface de Krull, défend que la photographie est un métier comme tout autre. Il précise que ceci est de l'art et qu'elle a un objectif, un butmais surtout une utilité. En effet, Barthes revient sur cette société, qui veut assagir la photographie par plusieurs moyens mais celle-ci fait face à deuxlois propres, comme nous le dit le texte de Moholy-nagy, celle du photogramme et celle de la photographie avec la chambre noire mais l'hésitation entre folleou sage de la photographie persiste et c'est donc pour cela que Barthes affirme que ce sont les deux voies de la « Photographie ».

La photographie estdonc un métier d'art avec son utilisation d'une société qui veut assagir alors que deux voies s'offre à la photographie avec ses lois propres à elle.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse photographique
  • Analyse de textes
  • Analyse de textes
  • Analyser les textes de communication
  • Textes divers pour analyse en secondaire
  • Textes de camus analyses
  • Analyse de text les thibaults
  • analyse de gen text

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !