Analyse une vendetta

582 mots 3 pages
Dans le récit Une vendetta, la veuve Saverini fait ressentir ca cruauté, à travers la chienne Sémillante. En effet, elle l’entraine à attaquer et à tuer férocement comme dans la citation : « Elle lui avait appris à le déchirer, à le dévorer, sans même qu’aucune nourriture fût cachée en sa gorge. » La vieille, étant trop faible pour accomplir la vendetta promise sur la dépouille de son fils, entraîne la chienne pour pouvoir respecter sa promesse. En effet, le terme déchirer, selon le Petit Robert, signifie : « causer une vive douleur physique ou morale » et dévorer désigne : « le fait de manger en déchirant violement avec les dents. » Ce champ lexical donne beaucoup de férocité et de méchanceté à l’attaque de la chienne et peut très bien être mortelle pour la victime. La vieille réussit donc à rendre Sémillante très furieuse pour porter son attaque, comme elle l’est elle-même. Elle veut aussi voir la victime, l’homme qui a tué son fils, souffrir pendant cette attaque. Elle ne veut pas qu’il périsse sur le coup, elle souhaite qu’il ressente à travers la douleur du déchirement de ses organes, tout ce qu’elle avait ressentit en apprenant la mort de son fils. L’attaque visant les viscères du tueur est aussi une métaphore représentant la déchirure des entrailles de la mère. Cette déchirure signifie l’atroce douleur ressentie par la mère mais aussi la perte de son fils qui est le fruit de ses entrailles. Il s’agit d’une preuve que la vieille est surtout habitée par une vengeance cruelle. Comme il est dit précédemment, les désirs bouillants et les sentiments de la vieille femme sont surtout représentés grâce aux actions de la chienne. Dans le segment : « Alors, Sémillante se remit à gémir. Elle poussait une longue plainte monotone, déchirante, horrible. », la similitude entre la vieille femme et Sémillante est frappante. Alors que la vieille femme retient ses véritables émotions, la chienne, elle, exprime toute la douleur et le désir de vengeance dans son hurlement. Tout

en relation

  • à l'ouest rien d'ancien
    1878 mots | 8 pages
  • Utopie
    955 mots | 4 pages
  • Comment démolir la défense d'une directioner en 12 arguments
    752 mots | 4 pages
  • hummel
    1691 mots | 7 pages
  • Gervaise h roine tragique
    1431 mots | 6 pages
  • Le théâtre: bas les masques!
    1713 mots | 7 pages
  • Panthère woman
    1546 mots | 7 pages
  • Offre de travail des enfants et demande d'education dans les pays d'afrique de l'ouest
    124667 mots | 499 pages
  • 6 R Critures Correction
    697 mots | 3 pages
  • oedipe roi
    750 mots | 3 pages
  • La poésie
    1205 mots | 5 pages
  • La vérité
    635 mots | 3 pages
  • will i be able to finally leave?
    445 mots | 2 pages
  • VA Y AVOIR DU SPORT
    8586 mots | 35 pages
  • L'art
    2794 mots | 12 pages