Analyse urbaine

2336 mots 10 pages
Permanence et Consciences des tracés d’époque coloniale française en Algérie
Enseignant Architecte. Directeur de la Recherche et de la Post-Graduation Département d’Architecture. Université de Blida bitamabdelkrim@yahoo.fr

Tant dans nos travaux de recherches, pédagogiques ou activités professionnelles nous ne cessons de nous confronter aux traces et tracés de la colonisation Française en Algérie. En effet, après diverses investigations dans la consultation des cartes de fondation de ces villes, il s’avère clair que l’installation, telle que décrite par les différents ouvrages et publications, s’est effectuée à travers un binôme Village de colonisation/Périmètre de colonisation. Ce que nous souhaiterions partager, à travers cette journée, est la consistance puis l’impact de ces tracés sur les extensions des villes ayant des villages de fondation coloniale à travers quelques exemples d’identification et réutilisation de ces Tracés les villes étudiées sont Boufarik et Cherchell. L’existence de ces tracés est érigée en hypothèse étant donné l’inexistence de documents écrits ou graphique illustrant ce procédé. Par ailleurs, une deuxième hypothèse sera émise : considérant la « revendication » des échelles d’appartenance comme matrice principale dans l’élaboration et l’implantation des projets. L’ampleur des territoires occupés et "façonnés" durant cette période est révélatrice de l’importance des traces et tracés encore en place et auxquels nous sommes confrontés dans les divers domaines d’aménagement de l’espace. L'entreprise conquérante française s'est attelée, très vite, à s'approprier des terres par tous les moyens. La domination de l'espace se fera par une occupation méthodique et systématique mettant en place de multiples systèmes de contrôle et de gestion. Le plus abouti et répandu a été le binôme village/périmètre de colonisation. Le territoire sera littéralement quadrillé et couvert par la juxtaposition de ces périmètres recensés en 1928 à plus de 631 crées

en relation

  • Analyse urbain
    48918 mots | 196 pages
  • analyse urbain
    1687 mots | 7 pages
  • Analyse urbaine
    3857 mots | 16 pages
  • analyse urbaine
    1908 mots | 8 pages
  • Analyse urbaine
    5585 mots | 23 pages
  • analyse urbaine
    5566 mots | 23 pages
  • analyse urbaine
    13237 mots | 53 pages
  • Analyse urbaine
    6613 mots | 27 pages
  • analyse urbaine
    378 mots | 2 pages
  • Analyse urbaine
    894 mots | 4 pages