Analyse d’une séquence : mr deeds goes to town

1599 mots 7 pages
Après le grand succès de It Happened One Night en 1934, Frank Capra commence à transmettre ses idées et ses réflexions, créant son propre style burlesque – screwball comedy. Depuis 1936, il s’interroge sur les relations entre l’individu et l’État et entre le média de masse et le populisme, avec sa trilogie – l’histoire de M. Deeds-Smith-Doe ou M. Tout-le-monde. Les héros de ces films sont « transplantés dans un monde qui leur est étranger par la fiction qui le fait exister : l’argent ». Mr Deeds Goes to Town, le premier film de cette trilogie, est l’histoire d’un homme honnête et humble qui hérite d’une somme énorme et dont la vie est bouleversée. La séquence que l’on va traiter se situe au moment où Mary Dawson/Babe Bennett montre la ville de New York à Deeds (42’37-45’49). L’analyse de la séquence se divisera en cinq parties : le trucage de la représentation, le jeu d’acteur, le public et le monde du journalisme, l’image américaine et enfin la conclusion.
Le trucage de représentation : la transparence

Cette séquence est principalement construite autour de la prise de vue par transparence : ce procédé s’emploie souvent dans les studios hollywoodiens des années trente. Au lieu de filmer les acteurs en extérieur ou de nuit, on les filme devant un décor constitué par une projection. On ajoute également un peu de vent et on fait défiler des lumières pour créer une parfaite illusion. Les images différentes spacio-temporelles sont combinées dans les mêmes images – celles du monde diégétique – comme si elles étaient simultanées. Mais, les images « décor » sont volontairement floues. Le spectateur y croit donc grâce aux expressions du visage de Deeds. En outre, dans ce monde diégétique, Deeds croit, non seulement aux images « derrière » lui, mais aussi à l’image de Mary Dawson qui est « devant » lui. Tout ce que Babe Bennett montre à Deeds est donc une illusion : les images de New York projetées derrière eux et l’image de Mary Dawson interprétée par Babe Bennett.

en relation

  • Dissert
    12474 mots | 50 pages
  • Ldp Meeting Point Tle
    195285 mots | 782 pages