Analyse d'images

Pages: 8 (1769 mots) Publié le: 4 janvier 2012
Analyse de l’image
1) Jean Simeon Chardin, Les Apprêts d’un déjeuner, dit Le Gobelet d’argent, Huile sur toile, vers 1730, au Palais des Beaux-Arts.

Juan Simeon Chardin est l’un des plus grands peintres français du XVIIème siècle. Il est surtout reconnu pour ces natures mortes, ses peintures de genre et ses pastels. Il est membre de l’Académie royale.
Vers 1730 (au début de sa carrière), ilpeint Les Apprêts d’un déjeuner. Il représente une bouteille, un verre, du pain, une tranche de viande dans une assiette, posés sur une niche. La proportion entre les objets et la niche sont habilement étudiées. L’artiste cherche semblerait-il à donner un aspect monumental. Chardin a véritablement le souci du détail, son tableau fait preuve d’un grand réalisme. Il joue avec la lumière, l’ombre,et les reflets sur le verre en métal et la bouteille. La source de lumière du tableau est à gauche et vient frapper le verre et le pain, une partie de l’assiette, ainsi que le manche du couteau, laissant la bouteille dans l’ombre. Le peintre met donc en lumière les éléments les plus clairs du tableau. Cela semble couper le tableau en deux en diagonale, qui partirait du coin inférieur gauche dutableau et irait jusqu’au coin supérieur droit. Le bout du manche du couteau semble se trouver aussi sur cette diagonale, étant même proche du milieu. De plus, ce couteau, presque projeté violemment vers le spectateur, vient contredire les rigoureuses verticales de la bouteille, du gobelet ou du chambranle de la niche. Il occupe donc une place importante dans le tableau et y est mis en avant.
Laprofondeur du tableau est subtilement marquée par le double rebord de la niche (les deux niveaux) et la répartition des objets dans l’espace. De subtils détails retiennent l’attention, comme les petites miettes posées sur le rebord, le reflet appuyé de la cuillère ou le vin que l’on devine dans le gobelet. En effet, dans ces premières natures mortes, Chardin a le souci du détail et joue avec lestrompes l’œil. Il peint lentement et revient sans cesse sur son travail.
. Ici, de subtils détails retiennent l’attention, comme les petites miettes posées sur le rebord, le reflet appuyé de la cuillère ou le vin que l’on devine dans le gobelet.

De même dans la Raie, qu’il peint en 1728, où il a déjà ce soucis du détail lorsqu’il peint les entrailles d’une raie suspendu à un crochet au dessusd’une table. Toujours ce jeu de lumière, et une verticalité du tableau du fait des éléments disposés que le chat (sur la gauche) ou le couteau (en bas à droite) viennent casser. C’est un tableau qui fait l’objet d’une admiration et fascination unanime depuis le XVIIIème siècle.

Au même moment, il peint une nature morte qu’il nomme le Buffet. Son souci du détail transparait au nouveau. Les plis dudrap sont soigneusement reproduits, les reflets du les carafes d’eau sont d’un grand réalisme. Dans c’est deux tableaux, précédent celui étudié, il y a un élément rare pour Chardin. Il a intégré dans chacun des tableaux un animal vivant, en l’occurrence un chat et un chien.

Dans les Apprêts d’un déjeuner la matière est riche, grumeleuse et épaisse, la lumière effleure les deux rebords et lechambranle, le fond chaud et riche en nuances est traité en monochrome de brun et joue sur les subtilités de coloris.
Vers 1744, les natures mortes de Chardin vont être différentes. Les sujets seront plus variés : gibier, fruits, bouquets de fleurs, pots, bocaux, verres,… Il sera plus intéressé parle volume que le souci du détail et sera plus attentif aux reflets et à la lumière.

Juan SimeonChardin, Nature morte avec carafe et fruits (1750) huile sur toile, Karlsruhe

Comme dans Verre d’eau et pichet en 1760, une huile sur toile.

Juan Simeon Chardin, Menu maigre et ustensiles de cuisine (1731)

Juan Simeon Chardin, Menu gras et ustensiles de cuisine (1731)

On trouve toujours cette même luminosité, ce même monochrome brun. La disposition des éléments
qui forme une verticalité...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse d'image
  • Analyse d'image
  • analyse d'image
  • Analyse d'image
  • Analyse d'image
  • Eliott erwitt analyse d'image
  • Technique analyse d'image
  • Vocabulaire pour analyse d'image en anglais.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !