Analyse d'un dessin de nadja d'andré breton

993 mots 4 pages
ANALYSE PLASTIQUE

NADJA

Le document sur lequel se porte mon analyse est une reproduction en noir et blanc d'un collage de Nadja, héroïne du roman éponyme d'André Breton. Cette reproduction est imprimée sur la page 142 et l'auteur, dans son livre, appelle ce collage Le rêve du chat. L’arrière plan de ce collage et un rectangle noir plus petit que la taille de la page, et la matière collée par dessus est blanche. Sur cette matière blanche on voit des traits noirs et fins. Il y’a donc, en plus du collage, une dimension graphique. Le découpage est hâtif, peu soigné, comme si sa création avait été impulsive. Pourtant les traits noirs sont assez bien traités pour laisser apparaître des formes reconnaissables. En effet en haut du rectangle noir il y’a une lampe renversée sur laquelle est accrochée une corde qui descend jusqu’à environ la moitié du rectangle noir. Accroché à cette corde on reconnaît un chat, il est relié à la corde par le bas du dos. L’animal est penché, les pattes inférieures écartées comme si il courait. Sa position est assez similaire à celle d’un humain mais on remarque qu’il a des oreilles pointues et une queue. En dessous de sa tête il a une forme qui pourrait être une de ses pattes supérieure, mais elle est coupée, comme un membre mutilé. A l’intérieure de cette forme, de ce chat, au croisement des pattes inférieures, il y a un trait noir qui marque la différence de plan entre les pattes droites et gauches. Ce simple trait inclus de la perspective dans ce collage, ce qui intègre le chat dans l’espace. On remarque aussi qu’il y a un poids accroché par une ficelle à la patte inférieure droite de l’animal. Mais revenons à cette patte supérieure mutilée. En effet, comment pourrait-on comprendre cet acte de l’artiste ? Cette patte découpée ne supposerait-elle un effet d’hors cadre ? Et de là, cette forme n’essaierai-t-elle pas de fuir, le dessin ? Mais alors, quel serait ce rectangle noir que l’animal veut fuir, quels éléments l’en empêche ? Et si

en relation

  • Nadja
    3651 mots | 15 pages
  • Analyse comparative entre madame bovary et nadja d'andré breton
    3164 mots | 13 pages
  • Andr Breton Nadja
    2261 mots | 10 pages
  • André breton
    26852 mots | 108 pages
  • nadja
    2629 mots | 11 pages
  • Salut
    6380 mots | 26 pages
  • Kikiwis
    5755 mots | 24 pages
  • Une petite synthèse sur le surréalisme
    2104 mots | 9 pages
  • Nadja
    9089 mots | 37 pages
  • Breton
    5429 mots | 22 pages