analyse d un marche et d un produit 20130410

3749 mots 15 pages
ANALYSE D’UN MARCHE ET D’UN PRODUIT
Nous avons choisi le shampooing Elsève nutri-gloss de l’Oréal.

Question 1

1. Taille du marché (volume, valeur)
Le groupe l’Oréal c’est: 130 pays et 130 produits vendus chaque seconde, c’est aussi
14,5 milliards d’euros de chiffre d’affaire, 50000 collaborateurs dans le monde ccompagné d’un succès fondé sur l’innovation.
L'Oréal, numéro 1 mondial des produits cosmétiques shampooings et autres produits de soins capillaires représente en 2007 un marché mondial de 108,8 milliards d’euros soit près de 17 euros par personne.
Il est en croissance forte et extrêmement régulière sur le très long terme, avec un taux de progression annuel moyen de + 4,6 % hors effets monétaires au cours des 15 dernières années. L’Oréal c’est aussi : Une entreprise innovante dès son origine, Une entreprise ouverte sur l’international, Une entreprise concentrée autour de l’industrie cosmétique, Un comité de direction restreint, Un chiffre d’affaire internationalisé.
En France, Cela représente une dépense moyenne de 171 euros par personne et par an ce qui constitue un record mondial.
En capillaire, Elsève confirme sa position de premier shampooing du marché en
Europe de l’ouest avec le shampooing Nutri Gloss. En effet, la marque vedette de l’Oréal est bel est bien : Elsève, qui a beau accuser 35 ans, elle n'en est pas pour le moins dans une forme éblouissante.
Son cheval de bataille ? La technicité: la marque multiplie les formules adaptées à des problématiques capillaires précises, et baptise ces références du nom des composés actifs qui apportent chacun une promesse spécifique, tel que le shampoing Nutri Gloss (brillance miroir, toucher cashmere) dont les extraits de protéines de perles réparent le cheveu en lui apportant brillance et douceur.
Depuis 1997, la marque bénéficie aussi de l'impact considérable des campagnes publicitaires à la célèbre signature "parce que je le vaux bien".
Bien que dépassant déjà les 4 milliards d’euros, la marque Elsève

en relation

  • Cloud computing
    1222 mots | 5 pages