Analyse

472 mots 2 pages
Médecin: Bonjour, M. Lubien! Comment allez-vous?
M. Lubien: Bonjour, docteur! Pouvez-vous croire que ça fait déjà un an que j’ai commencé ma rééducation ?
Médecin : Ca a été un an de grands progrès ! J’ai les chiffres exacts de vos tests. Vous voyez que vous lisez beaucoup plus rapidement qu’auparavant, et vous ne faites plus autant d’erreurs. Un an auparavant, vous lisiez en 4 minutes 10 ce qu’un témoin pouvait lire en 35 secondes. Aujourd’hui, vous le lisez en une minute ! Vous avez une grande chance, M. Lubien, et un fort cerveau !
M. Lubien : Qu’est-ce que vous voulez dire par cela ? Un fort cerveau ?
Médecin : Je vous expliquerai. Vous souvenez-vous des origines de vos problèmes de lecture ?
M. Lubien : Mais bien sûr… J’ai eu un accident vasculaire cérébral. Ça n’a pas été aussi grave pour que je ne m’en souvienne plus !
Médecin (en riant) : Oui, bien sûr, mais je parle de raisons plus spécifiques. Écoutez-moi. Observez le document 2, c’est l’IRM du cerveau d’un témoin lors de la lecture. Cette zone que vous voyez en bas à gauche s’appelle la Visual Word Form Area («VWFA ») et c’est la zone du cerveau responsable de la reconnaissance des mots lors de la lecture. Regardez maintenant le document 1 : cela est un IRM de votre cerveau, et vous voyez que c’est justement cette zone-là qui a été lésée lors de votre AVC. La VWFA n’a rien à voir avec la compréhension auditive des mots : c’est pour cela que vous n’avez aucun problème pour comprendre ce que je vous dis, mais elle provoque une lecture plus lente et des erreurs lors de celle-ci.
M. Lubien : Je me souviens maintenant ! Mais pourquoi dites-vous que j’ai un fort cerveau ?
Médecin : Vous voyez, maintenant votre lecture est plus rapide et avec moins d’erreurs. Cela veut dire seulement une chose.
M. Lubien : Que ma rééducation a été efficace ?
Médecin : Oui, bien sûr, mais savez-vous pourquoi ? Regardez le document 3 : vous voyez que le cerveau d’un témoin n’utilise que la zone VWFA lors de la

en relation

  • Analyse
    576 mots | 3 pages
  • Analyse
    635 mots | 3 pages
  • Analyse
    368 mots | 2 pages
  • analyse
    301 mots | 2 pages
  • Analyse
    589 mots | 3 pages
  • Analyse
    1502 mots | 7 pages
  • Analyse
    2599 mots | 11 pages
  • Analyse
    1039 mots | 5 pages
  • analyse
    500 mots | 2 pages
  • Analyse
    512 mots | 3 pages