Analyser une pièce de theatre niveau master

Pages: 10 (2491 mots) Publié le: 6 mai 2010
ANALYSE


CHEK LISTS :

1) identifier le sous genre : codes th de la pièce, ton ,registre

2) Schéma actantiel : pièce
Scène : et identifier le moment ou en est on que sais le spectateur?

3) Grille du personnage = balaye l’ensemble

4) analyse des didascalies, des objets théâtraux: leur rôles, fonctions métonymique, métaphorique

5) fonction dela communication

6) temps et espace

7) discours théâtral :
quel est il?
Double énonciation?
Mise en abîme?
Double jeu?
Fonctionnement systématique du dialogue
Non dit, suggère = la sous conversationNe pas prendre un discours au pied de la lettre
( « j’aime » : tragique? Comique? Dans le contexte?
Qu’Est-ce que ca connote?
Voir l’intertextualite: voir liens les référencesisrael vibration

5 Moments :

1)Identifier le sous genre : comédie, tragédie

2)identifier le moment de la pièce ( scène d’exposition, nœud dramatique, le dénouement y a-t-il un suspens)

3) identifier le type de parole monologue, dialogue? À qui s’adresse le propos? Il peut y avoir deux niveau : apparent ou caché voir aussi le jeu

4) identifier la circulation de la parole

5) la double énonciation auteur /spectateur ouperso/perso ou perso/spectateur
Qui parle à qui? Mise en abîme? Double jeu?

> Analyse superficielle différent de l’analyse dramaturgique <

ANALYSE DRAMATURGIQUE

Enjeux : rapport représentation/texte
Le personnage se trouve dans le texte mais pas toujours
Un cœur linguistique donne des éléments sur TEMPS ESPACE MOUVEMENT
But : donner toutes possibilités d’interprétation.

Le textethéâtral est le plus troué qui soit = BCP d’ellipse. Il est difficile de lire un texte de théâtre il doit être pris en charge par un corps une voix le texte troué est le texte d’un personnage de papier et d’encre.

=== C’est une analyse de répliques et non de personnage qui n’existe que par un acteur et la manière dont il va le jouer.
C’est le jeu théâtral qui décide si on va croire ou pas au persoLe sous texte Stanislavskien est le «  bouchage de trous » Stanis: veut faire des perso
Brecht : laisse les trous

=== on ne peut parler de la psycho d’1 perso de théâtre à partir de la lecture seule

La construction psychologique ( timide rebelle pingre) est différente de l’interprétation psychanalytique.
La première n’a pas de sens mais elle est largement répandue.
Il faut trouver unniveau plus profond.

P 22 : signe théâtral est très riche. Il est synthétique.
Ex : sarko en perso de théâtre = un petit ou des tics

P 26 : le rouge : sang
Cruauté du bourreau
Connotation culturelle.

P28 : les accessoires au théâtre sont très semiotises importance du décorateur très particulier au théâtre on ne trouve pas ca au cinéma. ( le roi = le diadème)LES SIX FONCTIONS

1) Emotive : en théâtre essentielle car l’acteur par la présence la déclenche automatiquement.

2) conative : plus ambigüe au th car démultiplié. Rapport auteur/public ( mot d’auteur) clin d’œil « c’est moi pour vous ». Dialogue : aller à travers quelqu’un coupe la réplique à quelqu’un théâtre dramatique : un dialogue peut mener à un certain paroxysme

Perso== aupublic : aparté convention mène au rire souvent le récupère final doit maitriser l’esprit de la communication
Chez BRECHT le public est visé.

3) Référentielle : décors en trompe l’œil faire croire que c’est vrai
Contexte socio éco aujourd’hui Tartuffe tout le monde s’en fiche du contexte
Indices vestimentaires cela dépend des indices textuels.

4) Phatique : lien entre les personnages...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse d'une piece de theatre
  • Analyse d'une pièce de théâtre
  • Analyser une piéce de théatre
  • Analyse de la pièce de théâtre 'antigone'
  • Analyse de pièce de théâtre "l'intervention"
  • Analyse piece de theatre l'ecole des femmes
  • Analyse pièce de théatre "qui est monsieur schmitt"
  • analyse piece de théâtre jean cocteua

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !