Analyses comparatives

2695 mots 11 pages
Novembre 2009

Analyses comparatives : Résultats des établissements de crédit en 2008
Précisions méthodologiques

Les tableaux qui suivent présentent pour l’ensemble des établissements de crédit et pour certaines catégories juridiques (banques, banques mutualistes ou coopératives, caisses de Crédit municipal, sociétés financières, institutions financières spécialisées) : – les comptes de résultat résumés ; – les coûts et rendements moyens ainsi que les marges ; – les 43 indicateurs moyens. Les comptes de résultat résumés sont arrêtés sur une base sociale. Ils portent sur l’ensemble de l’activité des établissements de crédit (métropole + départements et territoires d’outre-mer + succursales à l’étranger), ainsi que sur l’activité métropolitaine, à l’exception de deux catégories juridiques. Les soldes intermédiaires de gestion ont été aménagés en 2001 afin de prendre en considération la mise en œuvre du règlement du Comité de la réglementation comptable n° 2000-03 du 4 juillet 2000. Ce règlement relatif aux documents de synthèse individuels et consolidés des entreprises relevant du Comité de la réglementation bancaire et financière a défini un modèle de compte de résultat comprenant les soldes intermédiaires de gestion suivants :

Secrétariat général de la Commission bancaire

1

Analyses comparatives – Résultats des établissements de crédit en 2008

+ – –/+ + –

Produits d’exploitation bancaire ....................................................................................... Charges d’exploitation bancaire ....................................................................................... Dotations ou reprises nettes aux provisions pour dépréciation des titres de placement et des titres de l’activité de portefeuille ...................................................... Produits accessoires et divers nets ................................................................................. Intérêts sur créances douteuses (1)

en relation

  • Analyse comparative
    807 mots | 4 pages
  • Analyse comparative
    299 mots | 2 pages
  • Analyse comparative
    70130 mots | 281 pages
  • analyse comparative
    5453 mots | 22 pages
  • Analyse comparative
    1312 mots | 6 pages
  • Analyse comparative
    1342 mots | 6 pages
  • Méthode: analyses comparatives
    296 mots | 2 pages
  • analyse de systéme comparative
    1698 mots | 7 pages
  • Analyse comparative des quilibres
    341 mots | 2 pages
  • Analyse comparative juridique
    2045 mots | 9 pages