Analyses economiques

Pages: 105 (26125 mots) Publié le: 8 janvier 2014

Analyses Economiques

Économie est une source humaine et il existe des divergences tres fortes entre les differentes theories économiques.

Théme: -SALAIRES
-TAUX D´INTERET
-ÉPARGNE/INVESSTISSEMENT
-DÉPENSES DE L´ÉTAT
-IMPOTS

Chapitre 1: Mercantilistes 14-18siecle

Development du commerce international.

-Les échanges commerciaux étaient tres importants
-2013 desequilibrescomerciaux

Chapitre 2: Classiques

A.
Adam Smith, fin du 18eme siecle

L´importance du marché. Marché est une organisation d´économie le plus efficace. Adam Smith était pour la concurence entre les entreprises. Smith a developpé une idée d´Avantage Absolue. S´il y a des AA, deux pays ont interet a échanger => le commerce entre les pays.
DST- Division Sociale de Travail => Spécialisation,si on divise le travail, le systeme sera plus efficace.

D. Ricardo

-Valeur de Travail- Toutes la richesse vient du travail. Machines- Travail incorporé (priradiť)
Plus le travail est incorporé, plus le prix est élevé. Il est pour le libre échange. Il veut Avantages Comparatifs.

Jean Baptiste Say

Lois des debouchés- C´est l´offre qui cré sa propre demande.


Malthus


Lien entredémographie, pauvreté et salaires.

Marx

Principe de la plus value.

LES CLASSIQUES SONT POUR L´OFFRE.
Chapitre 3: Néoclassiques, moitié 19eme siecle

-moitié du 19eme siecle.
C´est une theoreme dominante aujourd´hui. Elle utilise beaucoup de formalisations mathematiques.
-Maximaliser le profit des entreprises.
-Maximaliser leurs utilités pour des consomateurs.

Walras

-Théorie del´équilibre général= plein emploi des ressources
-Il a montré mathematiquement qu´il est possible d´effacer le chomage.
- Les néoclassique sont des marginalistes.
Des néoclassiques rejent la valeur de travail et ils sont pour la valeur utilités. Utilité marginale.

Pigou

Vision néoclassiques par le marché du travail. Le chomage est volontaire pour lui.

Chapitre 4

Keynes

Theoriegénérale de l´emploie et de la monnaie. Theorie de chomage involontaire. Il avait critiqué la loi de Say. Il a renversé la causalité. L´offre qui va s´adapter a la demande. La demande qui créer l´offre. Taux d´interet pour Keynes est une variable monnetaire par contre pour les néoclassiques le taux d´interet est une variable réel. Keynes est pour intervention de gouvernement contre le chomage.Chapitre 5: De Keynes jusqu´a aujourd´hui.

Fridman (années 70)

Il a critiqué Keynes.

Nouveaux classiques qui ont repris la theoreme de Fridman. A cote d´eux ils existent les nouveaux Keynesianes. (Krugman, Stiglitz,Blanchard) Ils sont des economistes ortodoxes. C´est la plus grande partie => Postkeynesiens.
Pour les économistes ortodoxes, une place importante est donné aux maths et aumarché.
Pour les économistes heterodoxes, une place importante donnée aux institutions, notament l´état et l´histoire.

1.4. Toutes les theoremes partent d´une maniere a l´autre de deux problemes.

Comment produire le maximum de richesse avec les moyennes finis de temps dispo?
Comment repartir le plus justement possible ses richesses?





Neoclassiques: Pour eux, ce sont les conditions del´offre qui permettent de produire la richesse. Un pays qui disspose de plus de travailleurs aura le PIB plus eleve. Y(production)/L(travailleur) = la productivité du travail. On cherche a produire le plus avec le meme nombre de travailleurs. Il faut que l´entreprises produisse le plus en ameliornement ses travailleurs et sa technique. Produit–>Revenus–>Consomation. C´est l´OFFRE qui estimportant.

Keynesianes: Les entreprises vont produire juste s´il existe la demande. Ils vont anticiper la consomation et l´invesstissement. Si les salaries sont faibles, les salariés vont moins consomerdonc les salaires ne d´éléveront plus.
Si on baisse les salaires, la consomation va baisser. La demande a baissé ce qui a ralenti l´invesstisment est donc le chomage a augmanté. C´est la DEMANDE qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyses économiques
  • analyse économique
  • Analyse économique
  • analyse économique
  • Analyse économique
  • analyse economique
  • Analyse economique
  • analyse economique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !