Analyses economiques

Pages: 17 (4118 mots) Publié le: 28 novembre 2012
DP

Analyses

Économiques

N° 47 – Sept. 2004

Les canaux de transmission de la politique monétaire en France1

La littérature économique et financière s’attache davantage à étudier le niveau des taux directeurs décidé par les banques centrales qu’à la manière dont l'économie réelle réagit aux variations des taux d'intérêt. Pourtant, pour que la politique monétaire joue son rôle, il estsouhaitable que les canaux de transmission entre la sphère monétaire et l'économie réelle soient efficaces. Les travaux académiques ainsi qu'un certain nombre de faits stylisés suggèrent une importante hétérogénéité en la matière au parmi les pays industrialisés. En particulier, il apparaît clairement que l'économie de la zone euro est moins sensible aux variations des taux directeurs que celledes États-Unis. Au sein de la zone euro, la France se situe plutôt parmi les économies où la politique monétaire a l’impact le plus faible. La relative faiblesse des canaux de transmission de la politique monétaire en France peut s'expliquer essentiellement par la structure particulière du bilan des agents. Les ménages et les entreprises françaises sont plutôt moins endettés que leurs homologues dela zone euro, et lorsqu'ils sont endettés, ils le sont souvent à taux fixes. De plus, une partie importante de l'épargne des ménages et des ressources des banques est composée de produits réglementés dont la rémunération ne suit pas sytématiquement les variations de taux directeurs. En outre, les études économétriques laissent penser que les banques françaises ne répercutent que partiellement lesvariations des taux directeurs dans la fixation des taux des crédits. Des spécificités réglementaires pourraient être à l'origine de cette situation. En particulier, les coûts élevés et le manque d’efficacité des garanties expliqueraient le faible développement du crédit hypothécaire. La non-rémunération des dépôts ainsi que le poids important des produits d'épargne réglementée dans le bilan desbanques ne les inciterait pas à répercuter étroitement les variations de taux sur les crédits. Il est également probable qu’une plus forte concurrence dans le secteur bancaire pourrait améliorer la transmission de la politique monétaire à l’économie réelle.

1. Ce document a été élaboré sous la responsabilité de la Direction de la Prévision et de l’analyse économique et ne reflète pasnécessairement la position du Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

Les canaux de transmission de la politique monétaire désignent les mécanismes par lesquels une variation des taux directeurs a un impact sur le comportement des agents économiques et sur la croissance. Ces canaux sont multiples et peuvent inclure, outre l'effet direct des taux d'intérêt sur les conditionsd'endettement, le taux de change, le coût des capitaux propres, le patrimoine financier et immobilier des agents privés et la qualité de la structure de leur bilan.

bout de 2 ans d'une baisse de 100 points de base sur l'activité serait de 1,2 points de PIB aux États-Unis (contre 0,7 points en Europe selon le modèle AWM de la BCE).
Tableau 1 : résultats des modèles macroéconomiques pour la France
Baisse de100 points de base des taux directeurs pendant 2 ans Effet maximal en points de PIB

France 0,20 (2 ans) 0,29 (2 ans) 0,36 (2 ans) 0,24 (3 ans)

Zone Euro 0,38 (2 ans) 0,31 (2 ans)

1. Une transmission relativement faible de la politique monétaire en France
1.1 Des indices d’un moindre impact de la politique monétaire en France La question de l'ampleur exacte des effets comparés despolitiques monétaires dans les différents pays est encore largement débattue. Il est clair que ces effets sont plus forts aux États-Unis que dans la zone euro. Il existe également de fortes présomptions pour considérer que l’économie française est plutôt moins réactive aux taux d’intérêt que la moyenne de la zone euro. Les travaux académiques sur cette question se divisent en deux catégories : les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyses économiques
  • Analyses economiques
  • analyse économique
  • Analyse économique
  • analyse économique
  • Analyse économique
  • analyse economique
  • Analyse economique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !