André gide

Pages: 9 (2216 mots) Publié le: 21 octobre 2012
« Toutes les grandes œuvres d’art sont assez difficiles d’accès » Journal 1, p.660. Cette citation annonce qu’André Gide ne souhaite faciliter la tâche au lecteur, il veut des lecteurs avec une certaine patience et seule une deuxième relecture ou étude détaillée peuvent nous faire comprendre l’intérêt des Faux-monnayeurs.
L’écrivain a pleinement vécu son œuvre, il a créé une mise en abyme de sonexpérience d’écriture ainsi qu’une allégorie volontaire à travers son récit et ses acteurs. Les Faux-monnayeurs est un roman dit pur par son langage simple, sa nudité, son écriture plate, ainsi qu’un roman du réel grâce à sa lecture unique, compacte et son expression d’un nouveau mal du siècle qui est transcrit à travers l’anti-romantisme de l’œuvre. Comment Gide, en partant de l’idée d’un romandu réel et de l’expérience du langage, parvient-il à construire un ouvrage anti romantique, qui rompt le pacte du roman traditionnel et qui finalement, non seulement reflète le « moi » intérieur de l’auteur, mais aussi illustre une œuvre unique.
Tout d’abord, nous examinerons la notion de roman du réel et de roman pur à travers une écriture spécifique. Ensuite, nous verrons la naissance destechniques antis romantiques au sein des Faux-monnayeurs et la rupture des codes du roman traditionnel. Pour terminer, nous montrerons le rapport de Gide à son œuvre par le biais d’une dimension allégorique du « moi ».


Il s’agit avant tout d’analyser le contexte évolutif du roman de Gide. Les Faux-monnayeurs est qualifié de nouveau roman par ses caractéristiques techniques qui touchent leromanesque et l’évolution du genre. Gide tente de montrer la complexité du réel et de ce fait, peint tout ce qui relève de la vie dans une œuvre, crée une sorte de purification du roman afin de le rendre clair, existant dans une réalité, et concret. Le résultat ressemble à une sorte de schéma compliqué qui est à la fois abstrait et savant. Il y a au sein de l’œuvre un mélange de faits entre le réel etle roman, tous les types d’histoires sont présents dans la vie des personnages des Faux-monnayeurs. Il est vrai que celui-ci, composé d’une trentaine de personnages, montre leurs vies par petits épisodes : Edouard un écrivain en échec, Bernard découvrant sa bâtardise, Laura enceinte de Vincent, Olivier épris du comte de Passavant ; ces intrigues sont primaires, il y a ensuite les intriguessecondaires tout aussi différentes et variées les unes des autres. De plus, tout paraît emprunté à autrui dans cette œuvre. En effet, par exemple, nous y retrouvons un refus de l’émotion avec tantôt des moments sérieux, tantôt des moments plus doux et légers qui peuvent s’apparenter au réel ce qui ne laisse pas ou peu de place à l’émotion car Gide fait en sorte de vite passé à autre chose.
La puretédes textes que tente de crée Gide est due à la technique de narration, celle-ci donne de l’épaisseur au récit qui est dépouillé de certains éléments du réel, contraints à alourdir l‘œuvre. L'auteur montre les limites du roman traditionnel et son échec dans sa prétention à décrire la complexité du monde réel.
Comme Edouard, le personnage d’écrivain raté, Gide entend « purger le roman de tous leséléments qui n’appartiennent pas spécifiquement au roman ». Pour se faire et donner une impression de naturelle, l’auteur prend pour principe vigoureux l’écriture nue et plate : dès le début, nous pouvons voir que l’intention de crée une cassure avec les intrigues secondaire, qui ne seront pas poursuivies, est faite. Comme l’écrit Gide dans Le journal des Faux-monnayeurs, p28 « Lafcadio, par exemple,essaierait en vain de nouer des fils; il y aurait des personnages, inutiles, des gestes inefficaces, des propos inopérants et l’action ne s’engagera pas ». L’auteur crée donc mais ne va pas jusqu’au bout de sa création.
Gide réduit à l’abstraction ce qui n’est pas important dans le texte et l’encombre à travers une écriture simple et nue, comme l’espace ou le temps dans l’œuvre qui sont...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • André Gide
  • André gide
  • andré gide
  • André gide
  • André gide
  • Andre' gide
  • Andre gide
  • Andre gide

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !