Andre breton

292 mots 2 pages
André Breton

André Breton est né à Tinchebray dans l'Orne, le 19 février 1896, et mort à Paris le 28 septembre 1966. C'est un écrivain, poète, théoricien et essayiste du surréalisme.Fils unique d’une famille de la petite bourgeoisie catholique, André Breton passe une enfance sans histoire à Pantin (Seine-St-Denis).Etudes de médecine. Mobilisé au moment de la guerre, il est infirmier militaire à Nantes.Il rencontre Jacqueline Lamba dans des circonstances proches de celles évoquées dans le poème Tournesol écrit en 1923. De cette rencontre et des premiers moments de leur amour, Breton écrit le récit L'Amour fou. De leur union naît une fille, Aube.Luiet ses amis fondent un « Bureau de recherches surréalistes » et une revue appelée La Révolution surréaliste.Il embarque à destination de New York en 1941 avec Wifredo Lam et Claude Lévi- Strauss. À l’escale de Fort-de-France (Martinique). Il rencontre Aimé Césaire. Le 14 juillet, il arrive à New York.Exemples d’œuvres d'André Breton :Les Champs magnétiques (1920)Clair de terre (1923)Nadja (1928) Nadja va initier le narrateur à la transformation du quotidien en l'entraînant dans des déambulations à travers les rues de Paris. Cette femme mystérieuse, qui s'affirme comme l'âme errante, invite le poète à une traversée du miroir qui l'emmène de l'autre côté de la réalité, au-delà de la frontière qui distingue le réel de l'imaginaire mais sépare aussi la raison et la folie .L’amour fou (1937)Manifeste du surréalisme (1924)La langue de Breton est d'un classique dont le style, qui parfois évoque ChateaubriandIl se lie avec Apollinaire et fonde, avec Louis Aragon et Philippe Soupault, la Revue Littérature en 1919.Bien qu'il ne soit pas le seul surréaliste, il est reconnu comme l'avant-gardiste du

en relation

  • André breton
    981 mots | 4 pages
  • André Breton
    737 mots | 3 pages
  • André breton
    1311 mots | 6 pages
  • André breton
    497 mots | 2 pages
  • Andre breton
    324 mots | 2 pages
  • André breton
    26852 mots | 108 pages
  • André Breton
    793 mots | 4 pages
  • André breton
    643 mots | 3 pages
  • André breton.
    980 mots | 4 pages
  • André Breton
    930 mots | 4 pages