Andre malraux

4776 mots 20 pages
MALRAUX André (1901-1976)

André Malraux est né à Paris en 1901. Ecrivain, homme politique et aventurier français, il a d'abord fait connaissance avec l'Asie comme étudiant à l'École des langues orientales. En 1923, il part pour l'Extrême-Orient où, jusqu'en 1927, il participe à des expéditions archéologiques, n'hésite pas à se mêler aux combats qui agitent la Chine d'alors sous les couleurs du Kuomintang. Il rapporte alors son expérience asiatique dans plusieurs romans : La Condition humaine qui lui vaut le prix Goncourt en 1933, Les Conquérants (1928), et La Voie royale (1930) .

1926. La tentation de l'Occident
1928. Les Conquérants
1930. La Voie royale
1933. La Condition humaine (roman - Prix Goncourt)
1934. Malraux devient le membre du comité antifasciste et de la ligue internationale antisémite. Il s'engage dans la guerre civile en Espagne.

1937 - Le roman L'Espoir sera la traduction romanesque de cet engagement. Bientôt éclate la guerre civile mondiale. Il s'y engagera aussi. Cette guerre lui fournira de nouveaux thèmes de réflexion et inspirera
1943 - Les Noyers de l'Altenbourg. Après la guerre, il devient ministre de l'information, puis ministre des affaires culturelles sous le gouvernement de Charles de Gaulle. Il cesse d'écrire les romans, il s'engage dans la politique. Pendant ce période, Malraux écrit des ouvrages importants sur l'art:
1947 La psychologie de l'art I ; 1948. - La psychologie de l'art II ; 1949. - La psychologie de l'art III

Jusqu'à sa mort il publiait de nombreux essais avec les thèmes de la mort et de la conscience de soi. 1957. Métamorphose des Dieux 1967. I tome de ses Antimémoires. Il meurt en 1976. Les romans d’André Malraux parlent de la réalité cruelle dans laquelle se déroulent les événements de l’histoire contemporaine. Le but de ses oeuvres n’est pas de nous présenter des événements historiques, ils lui servent pour présenter un problème universel qu’il essaye de résoudre, c’est le

en relation

  • André Malraux
    411 mots | 2 pages
  • André malraux
    464 mots | 2 pages
  • André malraux
    4589 mots | 19 pages
  • André malraux
    269 mots | 2 pages
  • André malraux
    261 mots | 2 pages
  • André malraux
    755 mots | 4 pages
  • André malraux
    456 mots | 2 pages
  • Andre malraux
    1613 mots | 7 pages
  • André malraux
    305 mots | 2 pages
  • André malraux
    2058 mots | 9 pages