ANDROMAQUE

475 mots 2 pages
Andromaque scène 1 : Scène d’exposition

Problématique :

En quoi cette scène est une scène d’exposition ?

Plan :

I Scène d’exposition :

A) Fonction de Pylade (il est ami d’Oreste)

 Pylade est un personnage créer par Racine pour faire Parler Oreste et donc placer les grandes lignes pour la suite de la pièce de théâtre.

 Pylade apporte une dynamique au dialogue, il pousse Oreste à dévoiler ces intentions v29, Pylade pose des questions qui ont pour but de faire avancé l’intrigue

B) Le personnage Oreste (atteint de la mélancolie considéré comme une maladie a l’époque)

 Oreste l’ambassadeur chargé de récupéré le fils de Andromaque (Astyanax) mais il fait passer ces intensions personnel avant sa mission d’ambassadeur v26 personnification de l’amour cela montre qu’il agit sur lui et l’empêche de faire sa vrai tache

 Oreste est un être remplit de fureur, il semblerait qu’il fasse une action en conséquence (nldr : il tue Pyrrhus) de plus Oreste est un personnage qui sera très important dans la suite du récit car au vers 25 le mot « destin » montre l’importance du personnage car le destin est fait par les Dieux et les dieux ne s’intéresse qu’au personnage important v44, l’allitération en M accentue le fait de répétitif et montre la sensation d’emprisonnement et d’ennuie qu’éprouve Oreste chaque jour

II Les enjeux :

A) Dilemme mis en évidence par Oreste (voir l 53-55)

Augmentation/ accumulation de verbe qui accentue la rapidité du discourt d’Oreste (illustration de sa fureur) + champs lexical de la fureur

B) Situation funeste

V27 répétition de conjonction de coordination « la vie ou la mort »

 Oreste se pose beaucoup de questions rhétoriques, cela montre qu’il a un problème intérieur.
V25 avenir funeste

Conclusion :

 Car elle est la première Scène
 La scène présente l’histoire grâce à Pylade
 Pylade montre le caractère de Oreste
 On sait que Oreste est un être de fureur qui risque de faire des

en relation

  • Séquence 6
    11897 mots | 48 pages